Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Cambre d’Ase par le couloir du Bougnagas AD inf

08/03/2014 : station d’Eyne – pied du cirque – couloir du Bougnagas – grande cheminée – station d’Eyne

 

Le début de semaine nous a apporté beaucoup de neige, malgré la Tramontane, et depuis mercredi, nous sommes rentrés dans une période anticyclonique. C’est le moment d’en profiter et de revenir au Cambre d’Ase pour découvrir un nouveau couloir. Une nouvelle fois, c’est l’infatigable Laurence qui va me montrer les clés pour franchir la porte du Bougnagas.

Nous partons de la station de ski d’Eyne à 8h10. Bien que la température soit de -2°C, nous ne ressentons aucune sensation de froid. En avant sur les pistes ! Quel plaisir pour les marcheurs que nous sommes, une station de ski vide de tout skieur. Dans cette ambiance feutrée, on progresse sans difficulté jusqu’au plat du Cambre.

 

Le Cambre d’Ase tel qu’on le découvre depuis le plat du Cambre

SAM_0665.JPG

 

On remonte le dernier tire-fesse et l’on quitte la station pour entrer en forêt. Ici, on trace une voie dans une neige bien poudreuse. Le passage de la grande bute, marquant le dernier verrou pour entrer au pied du cirque, est franchie doucement, et surtout sans laisser trop de force.

Laurence au pied de la bute

SAM_0667.JPG

 

Dans notre dos le Capcir, du Carlit aux Pérics

SAM_0668.JPG

 

A 10h, nous sommes sur l’ultime plancher, face à tous les couloirs. Seul, le couloir du Vermicelle est tracé, pour les autres c’est encore vierge. 15min pour troquer nos raquettes par les crampons, et à 10h15 on s’élance dans le grand cône de déjection. Cette partie est commune aux trois couloirs que sont le Gigolo, l’Eclair et le Bougnagas.

 

DSCN3137.JPG

 

De G à D, Grande Cheminée, Gigolo, Eclair, l'entrée du Bougnagas est masquée, mais le col à droite est sa sortie

 SAM_0682.JPG

 

L’entrée du Bougnagas est la plus à droite, mais aussi la plus haute.

SAM_0683.JPG

 

Laurence dans une séance de brassage profond.

SAM_0685.JPG

 

Le chemin déjà parcouru

SAM_0684.JPG

 

Le cône de déjection est épouvantable, interminable. J’ai bien retenu la leçon du mois de décembre où j’avais laissé trop de force dans cette partie. Cette fois, malgré le brassage jusqu'au genou, la gestion de l’effort est meilleure. Les rotations avec Laurence, pour faire la trace, sont plus fréquentes et donc plus efficaces. Nous laissons sur notre gauche l’entrée de l’Eclair, et l’on remonte encore un peu pour arriver sur le verrou en mixte de notre couloir.

 

A gauche l’entrée de l’Eclair, au fond celle du Bougnagas

SAM_0686.JPG

 

Nous y voici

SAM_0687.JPG

 

On s’encorde et Laurence passe devant pour aller mettre en place un relais. Séance de dry-toofing dans les touffes d’herbes. Ici, on fait parler plus la puissance que la technique.

SAM_0689.JPG

 

Relais prêt, à mon tour

DSCN3144.JPG

 

Je rejoins Laurence au relais, pour passer une dalle sur notre gauche. Ce passage nécessite la pose d’un piton. Puis d’un grand pas, on pose un pied sur la dalle, on trouve facilement des appuis pour les pieds, les piolets cramponnent bien et ça passe. A la sortie, un piton est présent, mais il est fortement recommandé de placer un second point avec un coinceur.

 

Laurence vient de passer

SAM_0691.JPG

 

A mon tour

DSCN3150.JPG

 

Au relais

SAM_0693.JPG

 

Une fois cette difficulté, bien sympathique, effacée, nous sommes quasiment sortis du couloir, il ne reste plus beaucoup à gravir. L’essentiel de la montée se passe dans le cône, c’est presque frustrant.

SAM_0692.JPG

 

SAM_0695.JPG

 

La fin est une formalité. Pour agrémenter la sortie, nous allons partir tout à gauche chercher un passage plus relevé. Le soleil nous accueille, à 11h52, sans le moindre souffle d’air. C’est tout simplement exceptionnel !

DSCN3153.JPG

 

SAM_0699.JPG

 

A la sortie

DSCN3163.JPG

 

SAM_0703.JPG

 

Alors que nous avons été les seuls à effectuer ce couloir, il y a beaucoup de monde au sommet. Ils viennent certainement du Vermicelle. La vue comme toujours, est à couper le souffle, quelle récompense. 3h27 de marche effective pour atteindre la cime.

SAM_0704.JPG

 

En direction de la Grande Cheminée,

SAM_0705.JPG

 

La vue sur la partie basse du cirque, à droite l'imposant massif du Madres

SAM_0708.JPG

 

Le mur de sortie de l'Eclair, on frôle ici la verticale

SAM_0711.JPG

 

Nous prenons le repas au départ de la Grande Cheminée, dans une ambiance baignée d’un soleil plus printanier qu’hivernal. Il fait presque trop chaud à plus de 2700m. Il y a des journées en montagne qu’il ne faut pas manquer, celle-ci en faisait incontestablement partie.

 

Au loin, gros plans sur la face Sud du Carlit

SAM_0712.JPG

 

A 13h30, nous plongeons dans la GC pour un retour rapide vers le rocher où nous attendent les raquettes et bâtons laissés quelques heures plus tôt.

SAM_0713.JPG

 

Même si l’on s’enfonce profondément, cela n’entrave en rien notre marche. Nous rangeons les crampons, et l’on repart en raquettes vers la station. Il y a des traces de toute part, une vraie gare de triage. Un dernier regard en arrière, et l’on s’enfonce dans la forêt.

SAM_0718.JPG

 

Le retour au parking est une formalité que nous terminons à 15h10 sous un soleil toujours plus chaud. Nous avons effectué cet aller retour en 5h12, et les bras à l’air en bonus, c’est dire s’il faut chaud.

J’ai aimé ce couloir pour le court passage en mixte qui relève la cotation, ainsi que la sortie qui ne manquait pas d’allure. Je dirai qu’après le Vermicelle, c’est un bon premier couloir de découverte de ce qu’est le mixte. Pour les plus costauds, il peut être intéressant de faire le Bougnagas en début de matinée et d’aller observer la sortie de l’Eclair afin d’en estimer les risques, pour éventuellement enchainer les deux couloirs.

 

Les chiffres de la journée:

Temps de marche total 5h12 pour 12,2 Km à 3,5km/h

Temps pour faire le couloir : 1h37

Dénivelé positif total : 912 m – Autant en négatif

Point culminant : 2711m.



09/03/2014
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres