Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Puig de la Portella Gran par la Serra de Mauri

25/09/2016 : station de Formiguères – Serra de Mauri (2428m) – Etangs des Camporells – Puig de la Portella Gran (2765m) – Etangs des Camporells – refuge de Camporells – Salt dels Porcs – vallée de la Lladure – Creu de la Jaceta – station de Formiguères

 

Au Nord/Ouest du pic Péric dans le Capcir, il y a un autre sommet majeur culminant à plus de 2700 mètres qui domine par l’Est les étangs des Camporells et par l’Ouest la profonde vallée d’Orlu. Yannick m’accompagne vers ce fier sommet, par un dimanche de météo incertaine. La pluie est annoncée pour 14 heures et les orages pour 17 heures, ça ce sont les prévisions, mais que sera la réalité ?

Nous nous garons sur le parking vide de la station de ski de Formiguères et à 8h35 nous nous mettons en marche. Il fait beau et malgré les 6°C ambiants, le froid ne se fait pas ressentir. Le départ du sentier se trouve au bas de la station de ski, au niveau d’un petit oratoire, balisage jaune.

IMG_0069.jpg

 

Nous remontons la première partie de la station, en coupant une piste de ski. Le sentier est propre, bien entretenu. Au niveau de l’arrivée du télésiège, l’essentiel du dénivelé est pris. Le sentier devient plus flou mais on ne peut guère se perdre, il suffit de marcher plein Ouest.

 

Sur notre gauche Puig del Pam, vallée de la Lladure, Petit Pèric, au loin le Pic Carlit

IMG_0070.jpg

 

Nous arrivons à l’extrême Ouest de la Serra de Mauri, à la côte 2428 mètres à 10h02 après 1h26. C’est un belvédère de choix pour admirer le site des Camporells, les étangs et les deux pics Pérics. Nous avons également sous nos yeux l’objectif du jour et le cheminement à suivre. Le puig de Portella Gran est exactement face à nous.

 

Sommet de la Serre de Mauri

IMG_0071.jpg

 

Le site des Camporells

IMG_0074-001.jpg

 

Il est inutile de suivre le sentier menant au refuge des Camporells, mais on peut pousser légèrement à droite jusqu’à rattraper le sentier GR tour du Capcir. Au niveau du piquet indicateur, on quitte le GR et il faut s’élever à gauche dans la steppe et les petits étangs.

IMG_0075.jpg

 

On peut suivre aisément le ruisselet issu des petits étangs. J’en profite d’ailleurs pour remplir ma gourde avant que l’on se lance dans la dernière partie de l’ascension. Le sommet est face à nous, pas d’erreur possible. Il suffit de s’engager dans le large couloir à gauche de l'éperon, jusqu’à atteindre la cime.

IMG_0076.jpg

 

Bien que la pente se soit redressée sérieusement, le terrain permet de prendre rapidement et presque sans douleur, les 300 derniers mètres de dénivelé. Nous parvenons au sommet à 11h25 en 2h38. Le temps est toujours beau, le ciel toujours bleu, le panorama au rendez-vous. Nous sommes récompensés de nos efforts. La vue est pratiquement ouverte sur 360°. A l’Ouest la Pique d’Estats se démarque, à l’Est le Canigou exhibe son arête Quazèmi. Plus proche de nous, tous les sommets du Donezan (Roc Blanc, Baxouillade Camisette, Balbonne, Tarbésou, Pic de la Tribune), ainsi que les hauts sommets limitrophes avec l’Ariège (Pedros, Coma d’Or) et ceux de la Haute-Ariège. La face nord des pics Pérics est d’une austérité sans pareille.

 

Vue vers l'Est sur les étangs des Camporells et le pic des Camporells

IMG_0077-001.jpg

 

Vue vers les sommets du Donezan

IMG_0078-001.jpg

 

IMG_0079.jpg

 

IMG_0082.jpg

 

Au premier plan le pic de la Cometa d'Espagne
IMG_0080-001.jpg


IMG_0081.jpg
 

Secteur de la Haute-Ariège

IMG_0084.jpg

 

Au second plan la Dent d'Orlu

IMG_0085.jpg

 

Nous allons nous accorder la pause repas sur les 2765 mètres du pic de la Grande Porteille. Je vais me désaltérer avec l’eau fraiche prise plus bas. Pendant que j’ingurgite de grosses gorgées d’eau, je sens sur mes lèvres un intrus. Surpris, je regarde le goulot de ma gourde et la surprise est de taille : il y a une petite grenouille à l’intérieur. Ce passager clandestin s’est offert gratuitement un sommet.

 IMG_0088.jpg

 

Durant le temps du repas, la perturbation annoncée s’est mise rapidement et sournoisement en place. A 12h18 nous revenons sur nos pas rapidement. On dépose la grenouille au bord de son ruisseau, et l’on prend la direction du refuge. Nous ne remonterons pas par la Serre de Mauri mais nous rentrerons par la vallée de la Lladure.

 

Rencontre avec des mouflons

IMG_0095.jpg

 

Sous les nuages l'entrée de la vallée de la Lladure

IMG_0096.jpg

 

Estany Gros et Petit Pèric

IMG_0097.jpg

 

Nous passons au refuge en suivant le GR et on quitte aussitôt ce sentier pour suivre le balisage jaune. Il est 13h25 quand on s’engage dans la descente brutale du Salt dels Porcs.

IMG_0099.jpg

 

Dix minutes après, la pluie s’invite sur nos têtes ; on se couvre et l’on poursuit la descente. Cette vallée est étroite, prise entre la Serre de Mauri et le Puig del Pam. Le sentier est très encombré de genets purgatifs. Je ne la trouve pas particulièrement belle, bien moins que celle du Galbe tout proche. La pluie fut brève, c’était un simple avertissement ; nous n’avons plus qu’à presser le pas avant l’arrivée de la seconde vague. Le sentier se transforme peu à peu en une piste d’abord impraticable par les véhicules, puis par une piste carrossable. A cet endroit précis, nous partons sur la gauche. La piste remonte jusqu’au col de Creu de la Jaceta. Il faut toujours rester sur la gauche et ne plus quitter cette dernière. Elle nous ramène au point de départ, au niveau de l’oratoire. Encore quelques hectomètres et nous terminons cette journée de 5h19 de marche à 15h10. La pluie se met aussitôt à tomber de façon drue, cette fois l’orage est là. Nous lui avons échappé à la minute près.

Quoiqu’un peu longue, cette randonnée reste accessible à tous randonneurs. On doit pouvoir en plus combiner l’enchainement du Pic Péric au Sud ou partir au Nord sur les sommets jumeaux Mortiers et Terrers. Le Capcir n’a pas fini de me ravir.

 

Trace GPS : http://www.openrunner.com/index.php?id=6625652

Fichier GPX à télécharger 

 

Tracé du jour sur carte IGN 1/25000ème

PortellaGran1_stitch.jpg

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 5h18 pour 21,8 km à 4,3 km/h

Dénivelé positif total : 1264m – Autant en négatif

Point culminant : 2765 mètres



02/10/2016
16 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 117 autres membres