Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic Carlit par l’arête Nord/Ouest (PD)

29/09/2019 : parking du Passet – Estany de Font Vive – Etang de Lanoux – Ruisseau des Forats – Arête N/O – Pic Carlit (2921m) – couloir Ouest – parking du Passet

 

Le versant Ouest du Carlit est incontestablement bien plus sauvage que son opposé, le versant Est, celui des paisibles étangs des Bouillouses. De tous les accès au pic Carlit, il en est un plus complexe que les autres, celui qui passe par une belle arête verticale, celle du pilier Nord/Ouest. Sans aucun doute, nous tenons là l’itinéraire le plus aérien pour accéder sur le toit des Pyrénées Orientales.

Je me lance dans cette journée qui s’annonce belle avec Joël, qui malgré de très nombreuses ascensions du pic Carlit, n’a pas encore eu l’occasion de parcourir cette arête. La découverte sera totale. Nous quittons le parking du Passet, au fond de la vallée du Carol, à 7h28. Direction plein Nord par le sentier qui mène à l’estany de Font Viva. Le sentier a un si bon rendement que l’étang est vite atteint. Nous poursuivons droit dans la pente jusqu’à rattraper le GR7 tour du Carlit ; 39 minutes ont suffit pour prendre de la hauteur et récupérer ce beau sentier en balcon.

 

Montée droit devant sur le versant Sud du puig de Font Viva

IMG_8730.JPG

 

Estany de font Viva sur fond des pics de Coll Roig
IMG_8731.JPG

 

Montée en direction du barrage de Lanoux
IMG_8732.JPG

 

Le sentier évolue en balcon au-dessus de la haute vallée du Lanoux, et pratiquement de niveau. Il débouche sous le barrage de la plus grande retenue d’eau des Pyrénées. On poursuit encore un court instant la marche sur le GR, jusqu’à tourner à droite pour remonter un petit vallon parallèle à la Serra de les Xemeneis. Au niveau de l’estany dels Forats, nous quittons le sentier, afin de se hisser sur notre gauche, sur un promontoire d’où débute l’arête. Il est 10h20, l'approche aura demandé 2h41.

 

Il y a de la vie proche du barrage
IMG_8734.JPG

 

Le Carlit et l'arête apparaissent enfin
IMG_8735.JPG

 

De dos, le pic de Coma d'or à gauche et pic Pedros au centre
IMG_8736.JPG

 

La Serra de les Xemeneies sur notre droite
IMG_8737.jpg

 

Nous sommes inondés de lumière
IMG_8739.JPG

 

Puig de Castell Isard au premier plan - second plan des sommets Ariégois
IMG_8740.JPG

 

Gros plan sur les sommets Ariégeois
IMG_8741_annoté.jpg

 

Un bout de l'arête dominant l'estany dels ForatsIMG_8742.JPG

 

Profil de l'arête à suivre, sous cet angle cela peut paraître impressionnant
IMG_8743.JPG

 

L'arête est à l'extrême gauche de l'image
IMG_8744.JPG

 

L’entame de l’arête est composée d’un couloir d’herbe entrecoupé de pierres. Puis, cela se divise en deux branches, mais nous choisissons de grimper sur la dorsale minérale qui sépare les deux couloirs. C’est une crête constituée d’une grande accumulation de « lloses » plantées. C’est comme si un vent rageur les avait projetées et les dalles s’étaient soudées dans l’arête. Mais la roche est saine, il y a partout de bonnes prises. On trouve régulièrement des échappatoires tantôt à gauche, tantôt à droite. Je conseille de rester sur le fil de l’arête, car les difficultés ne dépassent jamais le III, et comme on trouve toujours de bonnes prises, cela évite les chutes de pierre des couloirs. L’itinéraire est ludique, pourvu que l’on ne soit pas sujet au vertige.

 

Le départ de l'arête est étrangement facile
IMG_8745.JPG

 

Dans notre dos l'estany dels Forats et la Serra de les Xemeneies
IMG_8746.JPG

 

Le plus heureux !
IMG_8747.JPG

 

La première portion s'apparente à de la randonnée
IMG_8749.JPG

 

La suite demande un peu de réflexion

71230120_483679812182903_2788554297711788032_n.jpg

 

Malgré la verticalité, ça passe toujours bien

71299980_2375908365839356_504892947745996800_n.jpg

 

On peut admirer l'ombre du Carlit se projeter vers l'Ouest
IMG_8750.JPG

 

Quelques sommets Andorrans

IMG_8751_annoté.jpg

 

Quelques passages où l'on met les mains
IMG_8753.JPG

 
IMG_8754.JPG

 

Dans la première partie verticale

71102356_2541658915911404_544349025587953664_n.jpg

 

C'est un réel plaisir que d'évoluer dans un tel décor

71396364_499864464077140_2554789363913326592_n.jpg

 

L’arête principale débouche sur un col, ce qui marque la fin des difficultés majeures. Il reste encore un peu plus de 150 mètres de dénivelé, mais même si nous allons chercher constamment le fil de l’arête, le degré de difficulté est moindre. C’est tellement ludique qu’on en redemande. Gravir le pic Carlit ainsi est un pur bonheur. L’arête finale se termine sur une des deux têtes de ce sommet, où nous parvenons après 4h00 de marche, et à 11h55 [4h03], nous voilà sur le toit des Pyrénées Orientales.

 

La partie terminale de l'arête
IMG_8755.JPG

 

L'arête qui nous venons de parcourir
IMG_8756.JPG

 

Dans l'ultime portion il est prudent de tester les prises

72258702_2313610385618867_5193362037849194496_n(1).jpg

 

La vue s'étire loin vers le Nord/Ouest
IMG_8757.JPG

 

Traditionnelle vue vers l'Est sur les étangs des Bouillouses
IMG_8758.JPG

 

Traditionnelle vue vers l'Ouest vers l'étang du Lanoux
IMG_8759.JPG

 

Vue sur la station de ski de Porté et les sommets du cirque des Pessons
IMG_8760.JPG

 

Vue en direction du pic de la Stèle au premier plan

IMG_8761_annoté.jpg

 

2921 mètres, pour aller plus haut il va falloir aller plus à l'Ouest dans le Vicdessos
IMG_8762.JPG

 

Panorama vers l'OuestIMG_8765.JPG

 

Gros plan sur le Mont Valier

IMG_8763.JPG

 

Gros plan sur le pic de Certascan
IMG_8764.JPG
 

Gros plan sur la Pique d'Estats et Moncalm
IMG_8766.JPG

 

Gros plan sur le massif du Canigou
IMG_8767.JPG

 

La météo est exceptionnelle, pas le moindre nuage sur 360°, pas la moindre brume ; une journée parfaite. Il ne nous reste plus qu’à profiter du paysage pendant le repas. Malgré la quantité de monde présent au même instant, l’ambiance est calme et non bruyante. Quel bonheur ! Nous quittons le sommet à 13 heures. Le retour se fera par le sentier du couloir Ouest. Malgré la forte pente et la qualité du terrain, cette descente reste agréable tout en étant rapide. On parvient bien vite à l’estany des Forats. Ensuite, il n’y a plus qu’à suivre le sentier matinal jusque sous le barrage. Nous choisissons de ne pas suivre le GR en balcon, pour tourner à gauche en suivant les balises jaunes.

 

Descente par le couloir Ouest

IMG_8768.JPG

 

Face Est du Puig de Font Viva et portella de Lanos
IMG_8769.JPG

 

L'arête, plus imposante que méchante
IMG_8770.JPG

 

Notre itinéraire du retour passe par la rive gauche du ruisseau du Lanoux, mais reste très haut par rapport au lit du cours d’eau. Nous passons dans un premier temps par la maison des ingénieurs, superbe bâtiment qui hélas n’est pas accessible aux randonneurs. Puis, dans un second temps, on vient croiser une cabane dans une clairière. Elle est rudimentaire, sans bat-flanc pour dormir, mais c’est propre sans humidité. Ce sentier est propre et permet d’avancer vite. C’était un bon choix pour effectuer une boucle. Il nous ramène sans difficulté au point de départ, après 7h12 effectives. Fin d’une très belle journée à 16h21. Ce pèlerinage annuel au Carlit est une réussite à tout point de vue, et je recommande cette arête pour une initiation à l’alpinisme estival.

 

La maison des ingénieurs EDF

IMG_8771.JPG

 

La maison des ingénieurs vue depuis le sentier
IMG_8772.JPG

 

Refuge sous les pics de Coll Roig face au puig de Font Viva
IMG_8773.JPG

 

Trace du jour :


Visorando

 

Tracé sur la partie arête

Carte_arête.JPG

 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 7h12 pour 18,6 km à 2,6 km/h

Dénivelé positif total : 1200 m – Autant en négatif

Point culminant : 2921m



05/10/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres