Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic du Pas du Bouc depuis le Bouychet

17/10/2021 : Le Bouychet (925m) – pont de la Peyre – refuge de Brouquenat d’en haut – Estagnol de Monescur – Pic du Pas du Bouc (2602m) – Pas du Bouc (2388m) – Pic du Pas de Chien (2491m) – refuge de Brouquenat d’en haut – pont de la Peyre – Le Bouychet

 

Le Pic du Pas du Bouc se trouve en Aston sur une ligne de crêtes qui sépare le bassin du ruisseau de Siguer, du bassin du ruisseau d’Aston. Il domine par son versant Nord/Est l’étang de Mille Roques, et par sa face ouest le ruisseau de Peyregrand. Il doit son nom à d’impressionnants monolithes sur sa face Est donnant l’aspect de cornes de bouc. Aucun accès facile ne lui est connu, et bien entendu aucun sentier. Les rares topos que l’on trouve l’abordent par l’Est. Afin de varier, je propose une approche par l’Ouest qui pourrait permettre un élégant retour en crêtes. Je serai accompagné par Ange et Nathalie, les infatigables découvreurs de l’Ariège.

Nous entamons cette journée à 7h40 depuis le parking du Bouychet, nouvellement réaménagé. Le sentier entre dans une forêt de buis, et s’élève rapidement. La pente est constante et remonte efficacement la gorge du torrent d’Escales. Le franchissement du torrent par les passerelles est toujours l’occasion de faire quelques photos. Nous parvenons au pont de la Peyre après 1h12, à 8h53.

 

Le passage dans la gorgeIMG_0475.JPG

 245776919_410254110636307_5424242194473977226_n.jpg
 

Tout au fond le pic du Pas du Chien
IMG_0477-001.JPG

 

Ce pont est un point clé, puisqu’il représente un carrefour, mais également la fin de la pente. Nous poursuivons la remontée de la vallée en suivant toujours sur le GRT65, jusqu’à parvenir à la cabane de Brouquenat d’en haut en 1h41. La prise de hauteur est très faible depuis le pont, mais cela va changer radicalement.

 

Droit devant, suivre les cairns

IMG_0479.JPG

 

Etang de Brouquenat d'en haut dans notre dos
IMG_0480-001.JPG

 

"Entrée" du vallon suspendu de Monescur
IMG_0482.JPG

 

Cabane de Brouquenat d'en haut
IMG_0483.JPG

 

Il faut à présent quitter l’axe principal de la vallée de Peyregrand, pour s’élever sur le flanc ouest du pic de Béze, à notre gauche. A l’arrière du refuge se trouvent des discrets cairns pour initier le départ du vallon suspendu de Monescur. C’est du hors-sentier total, et la pente se cambre brutalement. Chacun cherchera au mieux son « chemin » pour se faufiler à travers les genets et rhododendrons. Après une prise de hauteur de 200 mètres, la végétation est plus rase rendant la marche meilleure. On parvient alors à l’estagnol de Monescur, pratiquement recouvert de végétation.

 

Le vallon d'où nous venons, vu depuis les hauteurs de Brouquenat d'en haut

IMG_0488-001.JPG

 

Le pic du Pas du Bouc apparait enfin
IMG_0489.JPG

 

Escarpement sans nom sur notre gauche
IMG_0494.JPG

 

245611591_10224851415768419_8456277188955465394_n.jpg
 

Estagnol de Monescur
IMG_0495-001.JPG
 

A partir de ce point, il faut une bonne lecture de terrain pour se faufiler dans un dédale de roche et de bosses sévères. Une vague sente part sur la rive gauche de ce vallon, qui est à présent orienté sud. La sente se perd, mais il persiste quelques cairns. Il faut alors s’élever par bonds successifs sous les belles barres de granit. La pente est rude, la végétation dense. Pas de doute, nous sommes dans l’Aston. On finit par arriver sur une bosse à 2300 mètres, à cheval entre le vallon de Monescur et la vallée principale de Peyregrand. La vue est saisissante sur le fond de vallée au Sud, ainsi que sur le pic de Font Blanca.

 

IMG_0496.JPG

 

Montée sur les hauteurs du vallon de Monescur
IMG_0500.JPG

 

Cap Sud/Est en suivant. Une traversée facile en dévers nous évite une descente inutile dans le gros pierrier. Il faut bien repérer une bande d’herbe au dessus du pierrier, pour monter sur une grosse terrasse rocheuse. Le passage qui ouvre la porte du sommet se trouve là. La pente est très raide, certainement plus de 45°. Nous sommes dans l’ombre de la face nord du pic du Pas de Bouc, parfait pour bien réguler la température corporelle. Par endroit, de la glace s’est formée sur la roche, c’est dire la température de ce réfrigérateur. A force de petits ou de grands pas selon chacun, le rude dénivelé est avalé, et c’est par un soleil radieux que nous sommes accueillis sur la crête sommitale. Il reste alors à faire les derniers pas sur la gauche plus à l’Est, pour se poser sur le pic du Pas du Bouc à 12h25. Ce n’est pas moins de 1677 mètres qu’il a fallu effacer en 3h55, pour s’offrir ce sommet au fort caractère de l’Aston.

 

Vue sur le haut de la vallée de Peyregrand

IMG_0501.JPG

 

Gros plan sur les hauts sommets
IMG_0502.JPG

 

Versant Est du pic de Bourbonne
IMG_0504.JPG

 

Le vallon d'où nous arrivons
IMG_0505.JPG

 

La suite est le couloir d'herbe
IMG_0506.JPG

 

Une partie déjà gravie
IMG_0507.JPG

 

C'est bien une plaque de glace vive

IMG_0510.JPG

 

La bosse d'où nous venons et le parcours emprunté
IMG_0511.JPG
 

C'est vraiment raide !
IMG_0512.JPG

 

La cime à quelques pas
IMG_0513.JPG

 

La surprise est immense car cette cime dispense un panorama très étendu pour un sommet pris au centre de plusieurs vallées. A force de scruter l’horizon et d’identifier les cimes voisines, j’en oublie presque de manger. Nous rencontrons un trailer solitaire qui nous avait doublés très tôt au départ de la matinée, et qui semble faire la boucle à l’envers. Il nous informe des difficultés à venir, et nous lui souhaitons bonne route. Quelques images sur les sommets voisins. Ange nous régale d’une bouteille de Blanquette Méthode Ancestrale pour fêter ce énième sommet gravi en Ariège. C’est délicieusement bon si l’on n’en abuse pas.

 

Le vallon de Monescur d'où nous venons

IMG_0519.JPG

 

La pointe 2641 tout proche et le pic de Font Blanca au fond
IMG_0520.JPG

 

IMG_0516.JPG

 

Vue vers l'Ouest
IMG_0517.JPG

 

Gros plan sur le massif Estats/Montcalm

IMG_0521.JPG

 

245639225_848051745882799_722725369941151847_n.jpg

 

IMG_0523.JPG

 IMG_0522.JPG

 
Vue vers le Sud

IMG_0518.JPG

 

Proches sommets à l'Ouest

IMG_0524.JPG

 

Gros plan vers le Sud/Est

IMG_0525.JPG

 

Gros plan sur le Roc Blanc et le Donezan

IMG_0526.JPG

 

Il est déjà 13h42 quand nous reprenons la marche. En avançant vers l’Est, la vue dominante sur l’étang de Mille Roques est superbe. Comme dirait Nathalie : « C’est canonissime ». Puis nous partons vers la crête de Milles Roques. Autant le dire tout de suite, la crête de Mille Roques n’est pas praticable pour les randonneurs. Il y a de trop nombreux murs verticaux lisses, impossible à contourner. Nous entrons dans le premier couloir sur la droite. C’est l’unique couloir. Très incliné, il se négocie à l’aide des bâtons ainsi que d’une grande prudence. Mais il est sans risque par temps sec. Malgré plusieurs tentatives pour regagner la crête, il faut descendre aussi bas que le Pas du Bouc, et revenir sur celui-ci pratiquement de niveau. Une dalle équipée d’une corde donne un bon indice sur le chemin à suivre. Puis l’on débouche au Pas du Bouc, col improbable car il ne permet pas de changer de vallée. Depuis le Pas du Bouc, la corde est invisible. Pris d’une nouvelle envie de sommet, nous poursuivons la facile crête qui monte gentiment au pic du Pas du Chien. Il est 14h55, et 5h05 de marche.

 

Etang de Mille Roques

IMG_0528_stitch.jpg

 

245691919_624706105574744_3706458525020774649_n.jpg
 

La cheminée où il faut s'engager
IMG_0532.JPG

 
IMG_0533.JPG

 

C'est très incliné !
IMG_0534.JPG

 

Passage du bloc coincé
IMG_0535.JPG

 

Poussez les pas vers la gauche
IMG_0536.JPG

 

le couloir d'où nous venons
IMG_0537.JPG

 

Passage d'une dalle, point clé
IMG_0538.JPG

 
IMG_0539.JPG

 

246452093_10224851405048151_7463821082862790639_n.jpg

 

Etang de Mille Roques vu depuis le Pas du Bouc

IMG_0540.JPG

 

La crête du Mille Roques d'où nous arrivons
IMG_0541.JPG

 
IMG_0542.JPG
 

A quelques pas du Pas du Chien

246173395_1938366819685426_2632350483112909086_n.jpg

 

La vue sur le pic du Pas du Bouc est saisissante. Il semble inaccessible par l’itinéraire d’où nous venons. Ce nouveau sommet permet de découvrir de petits étangs suspendus à 2310 mètres. Puis l’on s’engage dans la pente nord en direction de la Serre de la Unarde. Nous faisons une halte à la cabane de berger qui n’est pas ouverte aux randonneurs. L’heure avancée pour cette saison nous impose de rentrer au plus direct. C’est par un fort couloir herbeux que l’on plonge littéralement dans le vallon de Monescur.

 

Vue vers le Nord avec tout proche le pic de Mille Roques

IMG_0545.JPG

 

Vue vers le SudIMG_0547_stitch.jpg

 

 

IMG_0546.JPG

 

245722321_962352164316774_5237841329207258497_n.jpg
 

Trois étangs suspendus sans nom
IMG_0551.JPG

 

Le couloir que nous avons emprunté

IMG_0550.JPG

 

Une fois parvenus proche de l’estagnol, nous retrouvons l’itinéraire matinal. Il suffit de gagner à nouveau le refuge de Brouquenat et rentrer par le bon sentier. L’allure est bonne, et malgré le rythme soutenu, le retour paraît plus long que l’aller. Etrange sensation certainement accentuée par le fait qu’il n’y a plus rien à découvrir en finissant la journée. Fin de la balade à 17h58 en 7h38. Un grand MERCI à mes compagnons du jour pour les photos, la bonne humeur communicative et les bulles pétillantes. Particularité surprenante dans ce secteur extrêmement sauvage et retiré, où je me suis rendu pratiquement dix fois, et je n’ai jamais vu le moindre animal sauvage. Si même les marmottes et les isards désertent, ce n’est pas une bonne nouvelle.

 

Cabane de la Serre de la Unarde

IMG_0553.JPG

 

Pic du Pas du Chien au premier plan
IMG_0554.JPG

 

Itinéraire matinal suivi dans le haut du vallon de Monescur

IMG_0555.jpg
 

Estagnol de Monescur presque en herbe
IMG_0558.JPG

 

La vallée où nous nous rendons
IMG_0559.JPG

 
IMG_0561.JPG

 

Trace du jour :

Carte_Pas du Bouc.jpg

 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 7h38 pour 20,1 km à 2,6 km/h

Dénivelé positif total : 1830 m – Autant en négatif

Point culminant : 2602m



20/10/2021
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres