Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pech de Bugarach depuis Caudiès-de-Fenouillèdes par la voie de la fenêtre

20/03/2021 : Caudiès-de-Fenouillèdes – GR36 – Malabrac – bergerie de la Couillade – voie de la fenêtre – Pech de Bugarach (1230m) – crête Est – col de Péchines (867m) – GR36 sentier cathare – Ravin de Missaut – Caudiès-de-Fenouillèdes

 

Pour rendre une nouvelle visite au point culminant des Corbières, j’ai choisi une façon originale qui débute dans les Pyrénées-Orientales. C’est la voie par le sud. Cela doit permettre de faire une longue boucle entre Fenouillèdes et Corbières en empruntant largement le sentier Cathare. Les conditions météo sont mauvaises depuis plusieurs jours, et elles doivent le rester durant tout le week-end. Il a même neigé à basse altitude. Il fait 3°C à cet instant de la journée. Alors le Pech de Bugarach sera-t-il une valeur sûre ? Yannick, Karine et sa fille Nina, se joignent à moi pour cette virée Cathare. Nous tournerons dans le sens des aiguilles d’une montre. Départ à 9h10 depuis l’office du tourisme de Caudiès-de-Fenouillèdes, direction le Nord, en suivant les balises blanches et rouges du GR36. Au niveau du pont tourner à gauche, poursuivre sur la route D9, puis tourner à droite à travers vignes.

 

Suivre Prugnanes

IMG_9616.JPG

 

Il va falloir passer cette barrière calcaire
IMG_9617.JPG

 

Le sentier apparait au bout des vignes pour s’élever brusquement dans un joli bois de buis. Le vent soufflant N/NW, nous sommes pour l’heure bien à l’abri, mais cela ne durera pas. La prise de hauteur est l’occasion de voir sous un autre angle la plaine de Caudiès. Le sentier franchit un col sans vraiment s’en rendre compte. A niveau d’un aven, la neige a fait son apparition de façon continue, mais en faible quantité.

 

D'abord dans la garrigue
IMG_9619.JPG

 

Puis en forêt de chênes et buis
IMG_9620.JPG

 

Caudiès-de-Fenouillèdes
IMG_9621.JPG

 

Qui a parlé de printemps ?

IMG_9622.JPG

 

Route forestière proche de la bergerie de Malabrac
IMG_9623.JPG

 

Le sentier se poursuit alors à découvert, tout en prenant toujours doucement de l’altitude. Mais à découvert, nous prenons cette fois les rafales d’un vent glacial qui est bien décidé de mener la vie dure aux intrépides randonneurs qui sont de sortie. Le sentier passe un nouveau col proche de la bergerie de la Couillade, pour suivre la variante nord du sentier Cathare. Cela nous mène au pied du Pech à 11h50, pour engager l’ascension par l’originale voie de la fenêtre. Voilà 2h40 que l’on marche.

 

Déjà 5 centimètres de neige
IMG_9624.JPG

 

Le Pech a une allure inquiétante
IMG_9625.JPG

 

Surprenant paysage d'hiver pour un 20 mars
IMG_9626.JPG

 

Il faut 1h30 pour accéder au pic par cette voie. Nous avalons de l’énergie en barre et c’est parti pour une directissime. Malgré un vent bien présent, nous ne sommes pas totalement en prise directe à ses rafales. L’ascension se passe sans difficulté autre que la présence de plus en plus importante de la neige. A partir de 1000 mètres, c’est plus de 15 centimètres qui recouvrent le massif. Ce paysage de haute montagne parait tellement décalé avec l’endroit, que cela galvanise l’équipe. Et puis du vent au Bugarach, quoi de plus normal ! Le passage de la fenêtre se fera par la vire à la gauche du trou, car le gel interdit toute escalade. Et comme nous le pressentions, plus rien n’arrête à cet instant la violence du vent.

 

Les escarpements du versant Sud

IMG_9627.JPG

 

Un oeil nous observe
IMG_9629.JPG

 

Le plus technique reste à faire
IMG_9630.JPG

 
IMG_9631.JPG

 

Saisissante sensation de froid
IMG_9632.JPG

 
IMG_9633.JPG

 

Ce n'est pas tous les jours que l'on voit ça au Bugarach
IMG_9634.JPG

 
IMG_9635.JPG

 

Un coin de bleu dans tout ce blanc
IMG_9636.JPG

 

A deux pas de la fenêtre
IMG_9637.JPG

 

Un peu plus de 130 mètres de dénivelé à monter pour atteindre la cime, cela n’effraie personne. Impossible de parler, la voix est aussitôt emportée dans le lointain. Malgré parfois plus de 25 centimètres de poudre compacte, nous parvenons sur le point culminant à 13h13, après 1h15 de montée depuis le pied [3h54]. L’enthousiasme de tous aura eu raison du vent en délire. Malgré une vue ouverte sur 360°, nous ne pouvons rester sur place. Les rafales se succèdent sans relâche, comme des vagues incessantes sur un rivage. -1,5°C au sommet, avec le windchill cela donne un -10° bien mordant. En ce premier jour de printemps, l’hiver n’a jamais été aussi présent. Impossible de rester immobile sans se faire secouer, il faut fuir, vite. Retour arrière immédiat au niveau du piquet signalant le sentier de la crête Est.

 

Etrange ambiance à 10 mètres du sommet

IMG_9642-001.JPG

 
IMG_9644-001.JPG

 

Vue vers l'Est sur la crête que nous voulons suivre
IMG_9650.jpg

 

L'équipe au complet

163282455_782671885699408_7661021463897646005_n.jpg

 

Nous croisons un homme qui arrive de la crête Est. Il ne nous fournit pas des informations rassurantes, mais il semble en état de choc face aux difficultés du jour. Nous convenons d’un commun accord que nous serons plus à l’abri du vent en marchant vers l’Est. C’est parti sur l’itinéraire certainement le plus technique que l’on puisse trouver ici. Après un court passage sur une vire, on se trouve face à un mur de 4 mètres en III sup mais tout en neige, exposé au vide sur la droite. C’est le passage le plus délicat, à négocier avec la plus grande prudence. Il y a une plaquette pour poser une corde. Puis un second passage presque aussi haut avec 2 bonnes mains en II sup. Là encore se trouve une plaquette. Enfin un troisième mur moins haut passe relativement bien, encore en II sup. Arrivent ensuite 2 goulets avec une corde fixe à demeure, très utile par ce jour de terrain glissant. Il reste un ultime passage aérien pour enfin poser les pieds bien à plat en forêt. 14h30 fin de la crête technique en 5h07. Il est grand temps de manger solidement. Il est préférable, si l’on peut, d’affronter ces 6 difficultés à la montée. Il y a plaquettes et pitons à chaque passage technique.

 

Le pic vu au départ de la crête

IMG_9652.JPG

 
IMG_9653.JPG

 

Au bord du premier escarpement d'où l'on peut voir le sentier plus bas en forêt
IMG_9654.JPG

 

Premier passage en corde
IMG_9655.JPG

 

Dans la descente de la corde
IMG_9656.JPG

 

A l’abri du vent en sous-bois, nous nous restaurons malgré le froid général. Rouquilles du Vallespir vont accompagner richement un café chaud. 15h15 il faut enchainer, couvre-feu oblige. Il ne reste plus que de la descente à cet instant. Lorsque nous passons au col de Péchines à 15h50 [5h40], il ne reste quasiment plus de neige. Il faut suivre le GR jusqu’à la ruine de Campeau, puis quitter le GR pour un balisage jaune. Un étonnant sentier très propre suit un cours d’eau actuellement à sec. La marche s’accélère et les intempéries du pic sont vite oubliées.

 

IMG_9657.JPG

 

Vue sur le versant Est du sommet
IMG_9658.JPG

 

Les "couloirs" du versant est
IMG_9659.JPG

 

Le col de Péchines approche
IMG_9660.JPG

 

Le pic vu depuis le col de Péchines
IMG_9661.JPG

 

En quittant le GR après Campeau
IMG_9662.JPG

 

Le sentier rattrape le GR au niveau d’une piste. Nous ne quitterons plus le sentier Cathare jusqu’au point de départ. Fin de cette boucle parfaite à 17h30, pour un total de 7h21 de marche, dans des conditions très particulières. Ce fut un régal d’affronter de telles conditions avec des partenaires toujours souriants et volontaires. Le Pech de Bugarach est aux « 2000 », ce que l’Aconcagua est aux « 8000 », c'est-à-dire un « petit » 2000 qu’il ne faut pas prendre à la légère, avec son vent redoutable et ses pièges météorologiques. C’est certainement l’itinéraire le plus complet qu’il m’ait été donné de parcourir au Bugarach. Autre point à relever, le dénivelé positif est supérieur à l’altitude maximale de la boucle.

 

Enfin le printemps !
IMG_9663.JPG

 

Trace du jour sur carte IGN 1/25000

Carte_Bugarach-route sud.jpg

 

La journée en chiffres :

Dénivelé positif total : 1265 m – Autant en négatif

Temps de marche 7h21 pour 19,8 km à 2,7 km/h

Point culminant 1230m



21/03/2021
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres