Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pedraforca par la voie normale

26/06/2016 : mirador de Gresolet – refuge Estasen – col del Verdet (2256m) – Pollegò Superior (2506m) – col de l’enforcadura – mirador de Gresolet

 

Située dans le parc naturel de Cadi-Moixerò, la Pedraforca est un massif calcaire espagnol remarquable d'esthétique. C’est tout simplement le sommet emblématique du secteur. Son profil est unique et les deux sommets séparés par un grand col lui ont donné logiquement le nom de Pedraforca, la "fourche de pierre". C’est également l’un des trois sommets qu’affectionnent particulièrement les Catalans, avec la Pique d’Estats et le pic du Canigou.

La première vision de cette très belle fourche calcaire nous laisse perplexe quant à la réalisation de l'ascension, tant les falaises sont verticales et impressionnantes. Mais il existe une voie qui se joue des difficultés et qui s’insinue dans la cuirasse de la fourche. C’est par cet itinéraire que je pars à la découverte, guidé par Marc et accompagné de Frédéric le Cathare de Couiza.

IMG_1202.JPG

 

Gros plan encore plus imposante

IMG_1203.JPG

Nous quittons le parking du mirador de Gresolet à 7h25, où visiblement nous ne sommes pas les seuls tant il y a de véhicules. Pourtant la météo n’est pas au mieux car les deux sommets se trouvent déjà sous les nuages. Au niveau du parking, un sentier conduit rapidement au petit refuge Luis Estasen.

IMG_1204.JPG

 

Au niveau du refuge, passer à l’arrière du bâtiment pour s’engager sur le sentier du col del Verdet, balisé en blanc et jaune. Le sentier passe sous le Pollegò Supérior pour le contourner en balcon. Cette portion est un bon échauffement pour ce qui nous attend.

IMG_1208.jpg

 

Ramonde des Pyrénées

IMG_1207.jpg

 

Le guide avec son style inimitable du cormoran

IMG_1209.jpg

 

Ambiance ténébreuse

IMG_1210.jpg

 

Puis le sentier arrive à l’aplomb du col del Verdet. Il faut monter de façon brutale pratiquement 300 mètres. Le sentier ne s’embarrasse pas de lacet, la ligne droite est encore ce qu’on fait de mieux. Nous arrivons en 1h16 au col del Verdet, il est 8h42. L’essentiel du dénivelé est acquis. Un vent dû à l’effet Venturi souffle dans le col et oblige à se couvrir.

 

Le couloir d’où l’on vient

IMG_1211.jpg

 

Au col

IMG_1212.jpg

 

On tourne alors sur notre gauche cap au Sud. Le cheminement est parfaitement balisé. A présent on s’aide autant des mains que des pieds pour prendre de la hauteur. A l’approche d’une cheminée un peu plus raide, Frédéric qui a un tendon d’Achille douloureux fait demi-tour, et avec Marc nous partons dans le brouillard. Lors des trop rares éclaircies, je devine combien la vue d’ici doit être aussi belle qu’est la Pedraforca.

 

La première cheminée

IMG_1216.jpg

 

L'utilisation de la corde à demeure n'est pas indispensable

IMG_1217.jpg

 

CIMG0251.jpg

 

IMG_1218.jpg

 

La suite n’est qu’une succession de passages où l’on met les mains mais ça n’excède jamais le II+. La seule difficulté vient de la roche grandement patinée, ce qui rend les appuis parfois glissant. Nous arrivons au sommet du Pollegò Supérior à 9h40, après 2h08 de bonne grimpette. Nous ne sommes pas les seuls mais il n’y a pas foule, et pour cause, il n’y a rien à voir.

 

L'ascension finale est plus impressionnante qu'il en est

IMG_1219.jpg

 

Le bonheur au sommet

IMG_1220.jpg

 

IMG_1222-001.jpg

 

Nous ne prenons que 10 minutes de pause, et nous repartons vers le col entre les 2 immenses piliers de calcaire. Le col de l’Enforcadura est vite atteint. Descendre ce col sera une autre histoire. C’est un couloir croulant de petites pierres posées sur un support très dur, rendant l’ensemble totalement instable. Heureusement, un aménagement a été fait le long du Pollegò Inferior. Mais la pente est bien là et la descente se fait pratiquement sans pouvoir freiner. A ce jeu là Marc est redoutablement efficace et va s’offrir 10 minutes de pause en m’attendant à la base du couloir croulant.

IMG_1224.jpg

 

CIMG0263.jpg

 

On retrouve alors un bon sentier en forêt qui ramène rapidement et sans faillir au refuge Estasen.

 

Au loin le parking du départ

IMG_1225.jpg

 

Orchis tachetée

IMG_1227-001.jpg

 

Nous arrivons dans la clairière du refuge à 11h06 après 3h19 de marche.

IMG_1226.jpg

 

Puis nous reprenons le sentier du matin qui nous conduit en 20 minutes à notre point de départ, fermant la boucle en 3h32.

La boucle n’est ni difficile ni longue, mais demande d’être à l’aise avec le vide dans la montée, et avoir des genoux solides dans la descente. Sommet à revisiter pour le panorama dont on a été privés au sommet.

 

Trace GPS : http://www.openrunner.com/index.php?id=6277576

Fichier GPX à télécharger

 

Tracé du jour sur carte Espagnole 1/25000ème

Carte_Pedraforca.jpg

 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 3h32 pour 8,4 km à 2,5 km/h

Dénivelé positif total :  960m – Autant en négatif

Point culminant : 2506m



30/06/2016
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres