Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic de Montmalús par le couloir Nord/Ouest (PD+)

03/03/2019 : Grau Roig – couloir Nord/Ouest – Pic de Montmalús (2782m) – Coma Estremera – Grau Roig

 

Le pic de Montmalús est situé à la limite du cirque des Pessons et celui des Collels, en Andorre. C’est un peu le point central dans le secteur de Grau Roig. J’ai découvert le pic de Montmalús en septembre 2018, et j’avais vu un large couloir sur sa face Ouest, depuis la cime de l’Alt del Cubil. Il ne me restait plus qu’à trouver une belle journée, pour partir à la découverte de ce couloir, qui sort quasiment sur le sommet.

Départ à 8 heures depuis la station de ski de Grau Roig. On peut toujours débattre sur le côté critiquable d’une station de ski, mais il n’y a pas mieux pour avancer vite sur un terrain tracé. Il faut suivre la piste qui conduit rapidement au restaurant des Pessons, au bord de l’estany Primer. A partir de cet instant, il faut quitter le domaine skiable, en mettant le cap Sud/Ouest. On a beau être hors domaine skiable, on constate que le terrain se prête parfaitement au ski de randonnée. L’endroit est un pur bijou de ce que proposent les Pyrénées en termes de paysages variés. Ici, le pin à crochets vient apporter une touche végétale gracieuse et pleine de poésie.

 

Pic de Montmalús vue depuis l'estany Primer

IMG_7903.jpg

 

Gros plan sur le Montmalús
IMG_7904.jpg

 

Pins à crochets durant l'approche
IMG_7907.jpg

 

Le couloir est invisible durant toute l’approche. L’approche ne pose pas difficulté, car la neige porte parfaitement bien en raquettes, et la prise de dénivelé est pratiquement nulle. L’essentiel de l’effort est concentré dans le couloir. Je me trouve à la base du couloir à 9 heures, pour une heure d’échauffement. 15 minutes suffisent à la pause technique, et me voilà parti sur le cône de déjection à 9h15.

 

Le couloir vu en été depuis la cime de l'Alt del Cubil

P1010925_stitch.jpg

 

L'entrée du couloir avec un cône presque sec

IMG_7908.jpg

 

Le cône est pratiquement sec, et la neige ne porte pas. C’est une sorte de semoule où chaque pas s’enfonce profondément. Heureusement, le cône est court mais l’enneigement dans le couloir n’est pas meilleur. La qualité de la neige s'améliore, sans pour autant être béton. L’inclinaison de la pente est constante, oscillant entre 40° et 45°. Le sol est jonché de pierres. Pas de difficulté technique, pas de bloc coincé, pas de glace, uniquement de la belle pente, mais les pierres démontrent qu’il ne faut pas flâner au risque de se faire secouer. Le couloir prend une courbure sur la droite, pour aboutir à un croisement. La branche de gauche est la plus enneigée, c’est celle que je vais suivre. Elle débouche pratiquement au sommet, avec une sortie plus inclinée à 50°. La première image que l’on a en sortant sur la crête, est celle du Canigou ; c’est dire si la vue porte loin vers l’Est. Quelques dizaines de mètres suffisent à atteindre la cime de ce haut sommet de 2782 mètres. Fin du travail à 10h12, après 1h56. C’est du fast-hiking. Je suis seul, mais je ne vais pas le rester longtemps car des skieurs locaux ne tardent pas à arriver de la crête du pic de l’Aligà. Un vent glacial balaie le sommet, mais la vue vaut bien de supporter ce froid.

 

Entrée du couloir

IMG_7909.jpg

 

Le déficit de neige est flagrant

IMG_7910.jpg

 

Le couloir reste plaisant, étroit et tortueux

IMG_7911.jpg

 

Fenêtre de dos sur l'Alt del Cubil
IMG_7912.jpg

 

La sortie est tout au bout du bout

IMG_7915.jpg

 

Au totem, prendre à gauche
IMG_7916.jpg

 

C'est en se retournant qu'on évalue le mieux l'inclinaison
IMG_7917.jpg

 

Summit ! Froid, vous avez dit froid ?!?

IMG_7918.jpg

 

Au Sud, l'élégant Tossal de la Muga et l'étang de Montmalús sous la glace

IMG_7921.jpg

 

Il ne me reste plus qu’à profiter de ce paysage qui aurait mérité plus de neige pour la saison. Je profite pleinement de la vue sur de nombreux sommets que je côtoie régulièrement, ou à venir. A 10h40, retour sur la station par la Coma Estremera.

 

Vue sur le fond du cirque des Pessons

IMG_7922_stitch.jpg

 

Les pics Alt et Baix del Cubil tout proches

IMG_7927.jpg

 

Versant Sud du Pic d'Anrodat
IMG_7929.jpg

 

Face Ouest bien sèche du Puig Pedros
IMG_7930.jpg

 

Pique d'Estats et Montcalm au Nord/Ouest
IMG_7933.jpg

 

Le Canigou à l'Est
IMG_7934.jpg

 

Au sud la Sierra de Cadì, d'où émerge le Pedraforca
IMG_7935.jpg

 

Il est inutile de passer par la collada de Montmalús pour s’engager dans le vallon suspendu Estremera. La pente est certes forte, mais j’aime cet exercice en crampons. La perte de dénivelé est brutale, un régal. La Coma Estremera est un paradis pour le ski de randonnée, et les pentes sont tellement parcourues, que cela semble damé de façon permanente. Même en raquettes, je prends plaisir à « naviguer » entre les arbres, pour repousser le plus longtemps possible l’instant où il faut remettre le pied sur les pistes de ski. Cela permet de faire une rapide boucle, et à 11h40, je retrouve le point de départ. Encore un couloir en fast-hiking dans ce secteur. Seulement 2h47 pour la boucle complète, j’en redemande, mais ce grand bol d’air m’aura fait un bien incroyable. Le couloir aurait mérité plus de neige pour le rendre plus intéressant, mais il reste une valeur sûre pour s’initier à l’alpinisme hivernal, quand on dispose de peu de temps.

 

En rouge l'aller, en bleu le retour

IMG_7937.jpg

 

La Coma Estremera
IMG_7939.jpg

 

Tracé du jour sur carte espagnole

Carte_Montmalus.jpg

 

Temps de marche total 2h47 pour 8,2 km

Temps pour faire le couloir : 0h56

Dénivelé positif total : 671m – Autant en négatif

Point culminant : 2782m

 



04/03/2019
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres