Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic de Nou Founts par le Pas del Porc en hivernale

04/05/2013 - Jour 1 : Piste forestière – bassin d’Aumet – refuge de l’Orri

 

Un nouveau week-end plutôt incertain côté météo nous oblige à changer de destination. Afin de s’avancer pour partir tôt le lendemain, nous allons effectuer une courte approche le samedi en toute fin de journée pour rejoindre notre camp de base. C’est avec une équipe totalement inédite que je vais partager cette randonnée hivernale. Nico évoluant quasiment dans son jardin sera notre guide, Yannick fait son retour à la montagne depuis le mois de janvier et Carole assurera la touche féminine de la bande.

 

La bande au point de départ

 

A 17h35 nous quittons au passage canadien la piste venant de Prats-Balaguer. On monte directement à gauche une sorte de large sente d’abord parallèle au cours d’eau. C’est raide, sans détour, et sans échauffement le cœur s’emballe. Mais on arrive directement au bassin d’Aumet en un rien de temps.

 

C'est vraiment raide


On suit alors sans aucune difficulté la large piste balisée en rouge blanc, servant au GR10, jusqu’au refuge de l’Orri. Il nous aura fallu seulement 1h pour effectuer cette approche.

 

Le refuge, notre camp de base pour la nuit

 

2 jeunes sympathiques Parisiens occupent déjà le petit refuge. Nous allons passer une soirée vraiment agréable et festive, agrémentée de muscat et d’un délicieux camembert à la braise. A 22h30 c’est l’extinction des feux. Malgré la température fraiche à l’extérieur tout le monde aura eu trop chaud durant la courte nuit. Réveil 5h.

 

 

05/05/2013 - Jour 2 : Refuge de l’Orri – côte 1954m – vallon de la Valleta – Pas del Porc – Fosse du Géant – col de Neu Creus – Pic de la Fosse du Géant – col de Nou Founts – Pic de Nou Founts (2861m) – vallon des Dejeunes – étang de l’Estagnol – refuge de l’Orri - bassin d’Aumet - Piste forestière

 

A notre réveil, le ciel est voilé, aucune promesse de beau temps. On quitte le refuge à 6h25 pour remonter le torrent de la Riberola. On le traverse rapidement pour évoluer rive gauche. Au niveau de La Congesta les traces d’un couloir d’avalanche montrent son travail d’accumulation.

 

Avalanche à La Congesta

 

On remonte jusqu’à la côte 1954m pour traverser à nouveau La Riberola et s’engager dans le vallon de La Valleta. Au fond le Pic Rodó.

 

On va remonter un bon moment à travers les pins à crochets sans trouver de neige suffisamment abondante pour chausser les skis ou raquettes. Il faudra sortir du bois aux alentours de 2100m pour afin pouvoir s’équiper. On poursuit la remontée du vallon en direction du brouillard.

 

Yannick songeur sur la suite qui nous attend

 

Plus on avance et plus la visibilité se réduit, mais ça n’entame en rien notre moral.

 

On marche plein Sud jusqu’à apercevoir la cascade encore gelée de La Valleta. A partir d’ici on incline notre marche plus à gauche cap Sud-Est. Alors que la visibilité est pratiquement nulle, nous faisons un point quant à la pertinence de poursuivre l’itinéraire initial si c’est pour se retrouver dans une impasse si l’on manque le Pas del Porc, seul passage permettant le franchissement de la muraille que représente le Pic de Racó Gros. Soudain au milieu du tourbillon de brume, le passage dévoile son entrée, on ne peut plus se tromper, on s’équipe et on s’engage.

 

Entrée du Pas del Porc

 

En cette saison c’est un couloir côté PD+, pas bien long mais cela reste sérieux tout de même. Je passe devant pour faire une trace et chacun emboite le pas. Sans être de la neige béton, celle-ci est bien dure et porte parfaitement.

 

Pour son premier couloir, Yannick me talonne.

 

A peine plus bas, Carole est encordée avec Nico. La montée se passe sans encombre. Il est 10h quand nous franchissons avec bonheur ce fameux passage incontournable qu’est le Pas del Porc. Voilà déjà 3h10 que l’on marche. Et le bonheur est au rendez-vous car le soleil n’attendait que nous.

 

Sortie du Pas del Porc 2591m

 

 

Avec la vue qui s’est ouverte jusqu’à la frontière, plus de problème pour chercher son chemin.

 

Nous n’avons pas besoin de descendre dans la combe que forme la Fosse du Géant, nous allons évoluer à flanc de celle-ci. Les skis de Nicolas font merveille, mais en raquettes c’est bien moins pratique.

 

L’écart entre lui et nous va vite se creuser. Après avoir franchi cette combe, une seconde plus grande s’interpose entre nous et le col. Nous avançons péniblement si bien qu’il nous faut nous arrêter manger pour faire le plein d’énergie. On se remet en route droit dans la pente pour sortir au col de Neu Creus à 11h40. Nicolas nous attend là, transis par un vent plus que glacial.

 

Col de Neu Creus

 

Nous avons un gros retard sur l’horaire initial, alors on ne traine pas et on avance sur la crête frontière en direction de l’Ouest. Heureusement le temps est enfin avec nous. On ne fait que passer (12h10) sur le Pic de la Fosse du Géant (2799m) et on descend se mettre à l’abri contre l’orri au col de Nou Founts. La montre affiche 12h25, il est vraiment temps de manger ; voilà 4h57 que l’on brave les pentes, le vent et le froid.

 

Abri de pierres au col de Nou Founts

 

Repos de courte durée car nous n’avons pas encore fait la moitié de l’itinéraire, alors à 13h on repart pour grimper les 200 derniers mètres qui nous séparent du point culminant de la journée.

Droit devant la cime du Nou Founts

 

Dans notre dos une partie de l'itinéraire que l'on vient de parcourir dont la crête à droite et le Pas del Porc au centre au pied du Pic de Racó Gros

 

La crête a été balayée par le vent si bien que nous pouvons la gravir sans équipement. 13h50 enfin le sommet du Nou Founts.

 

Sommet du Nou Founts 2861m

 

Quel nouveau belvédère incroyable que je découvre là. Le temps est bien dégagé et la vue porte à 360° sur tout le département des Pyrénées-Orientales. Nous sommes sur le 6ième sommet du département et les 5 premiers sont dans notre horizon, Carlit au Nord, Puigmal à l’Ouest, Campcardos au Nord/Ouest, Géant et Enfer à l’Est. Dans la vallée de la Riberola le fier Pic Rodó est à nos pieds. Nous n’allons pas oublier le seigneur Canigou et son massif qui termine ce tour d’horizon à l’Est, empêchant ainsi de voir la mer.

 

Au pied de la coma de Nou founts, versant Espagnol, se nichent le sanctuaire et la station de ski de Nuria.

 

Il nous faut pourtant repartir puisqu’une possible pluie est annoncée pour la fin de journée. Nicolas se lance le premier dans la descente pour faire une magnifique trace en ski, et avec Carole et Yannick, nous allons dévaler le vallon des Dejunes à grandes enjambés de raquettes. La neige est parfaite pour ce type d’exercice que nous aimons particulièrement. En un rien de temps nous avons atteint l’étang de l’Estagnol encore gelé. En une heure seulement nous avons perdu 800m de dénivelé ; Nico nous attend à nouveau puisque la neige devenant trop éparse ne lui permet plus de skier. Sur un coin de pelouse nous pouvons même apercevoir la première marmotte de la saison.

 

On se laisse guider à présent par le torrent pour terminer cette boucle.

 

Sans difficulté nous nous retrouvons à 16h au refuge qui nous a servi d’hôtel durant la nuit, et à 16h56 nous terminons en 8h23 ce circuit de toute beauté. Il était temps car la fatigue commence à gagner tout le monde.

Merci à Nico pour nous avoir permis de découvrir cette vallée ainsi que le Pas del Porc en toute sécurité, merci à Carole pour sa bonne humeur, sa volonté à toute épreuve et ses délicieux gâteaux au chocolat.

Malgré son altitude conséquente, le Nou Founts est un sommet qui ne présente aucune difficulté technique, aussi bien en été qu’en hiver, mais qui est bien gardé, côté français par une longue vallée sauvage. A réserver aux randonneurs endurants ou à faire en 2 jours avec un bivouac au bord de l’Estagnol. Il peut aussi se gravir par l’Espagne depuis le sanctuaire de Nuria.

 

Tracé du jour sur carte IGN 1/25000ième

 

La journée en chiffres :

Temps de marche total 8h23 pour 18,7 Km à 3,1 km/h

Dénivelé positif total : 1220m – Dénivelé négatif total : 1545m

Point culminant : 2861m.



06/05/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres