Pic dels Pedrons, Font Negra et l’Esquella depuis le Pas de la Casa - Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic dels Pedrons, Font Negra et l’Esquella depuis le Pas de la Casa

09/09/2018 : Douane Pas de la Casa – Pic dels Pedrons (2715m) – col 2567m – Pic de Font Negra (2877m) – l’Esquella (2785m) – col des Isards (2654m) – Faux col des isards – Douane Pas de la Casa

 

Le pic dels Pedrons est l’un des sommets qui domine sur la gauche la route qui monte au Pas de la Casa. Sommet jumeau du pic de la Mine avec un profil similaire, il le dépasse pourtant d’une trentaine de mètres. Bien que proche de la frontière, il fait partie intégrante du parc naturel régional des Pyrénées Catalanes. Il y a ensuite un ensemble de sommets encore plus hauts qui forment une barrière naturelle entre la vallée de Campcardos et celle des sources de l’Ariège. Les prévisions météo du jour ne sont pas bonnes, mais pour l’heure le plafond est suffisamment haut pour partir confiant, nous verrons bien où cela va nous mener. Le point de départ sera le parking de la douane franco-andorrane, où une file ininterrompue de voitures se dirige vers ce supermarché d’altitude. Nous nous lançons dans un fast-hiking à 7h45 en direction donc du pic dels Pedrons.

 

Le pic des Pedrons vers où nous marchons

P1010846.jpg

 

Il s’agit de monter directement dans les pelouses pour aller récupérer au plus direct la longue croupe qui s’étire depuis le sommet. Il suffit alors de la suivre ; nous marchons cap au Nord. La pente, bien que jamais forte, demande un effort constant. Le dénivelé se gagne facilement sur un terrain fait de pelouse. Il y a une première cime qui cache la principale. La surprise vient de la partie terminale de l’ascension, une arête effilée dont on ne s’attend pas à trouver là. Rien de complexe, mais impressionnant. Voilà le pic dels Pedrons gravi à 9h30 en 1h45.

 

P1010850.jpg

 

L'antécime

P1010852.jpg

 

Arête terminale

P1010853.jpg

 

Vue vers le Nord/est depuis le sommet dels Pedrons

P1010859.jpg

 

Port d'Envalira vu depuis le sommet dels Pedrons

P1010857.jpg

 

Face Ouest du pic de la Mine et pic du Carlit dans le lointain

P1010854.jpg

 

Coma dels Pedrons et estany dels Pedrons sous le pic de la Mine

P1010861.jpg

 

P1010855_stitch.jpg

 

Que faire présent ? Un point météo rapide nous montre que les conditions n’ont pas encore évolué et à observer le vol des vautours très hauts au-dessus des sommets, la pluie annoncée n’a rien d’imminente. Nous optons pour poursuivre vers les cimes voisines plus hautes. Le prochain sommet plein Nord est l’une des têtes des pics de Font Negra. Une étude de l’arête s’impose avant de se lancer. N’ayant aucune certitude sur le fait qu’il ne pleuve pas, nous ne préférons pas nous risquer dans cette arête complexe, et préférons éviter les obstacles par un couloir en herbe sur la droite. En avant. Descente facile au col 2567m. Traverser ascendante à travers la base d’un éboulis pour s’engager dans le couloir le plus à droite, puis sortir dans le couloir de pierres.

P1010860.jpg

 

Un semblant de sentier se faufile entre les blocs. C’est raide mais ça se monte bien. Un peu de mollet, un peu de sueur, et une heure après nous voilà sorti d’affaire. Le paysage change immédiatement du tout au tout. De la verticalité extrême de la montée, succède l’horizontalité de cet étonnant plateau. Au même moment, nous entendons le bruit lancinant de moteurs, venant du Pas de la Casa. Contraste à nouveau avec la solitude des montagnes et l’agression auditive des moteurs qui emplissent de leurs échos ce calme habituel.

 

Pic dels Pedrons et étang sans nom au pla de la portella de les Valletes et Pas de la Casa

P1010863.jpg

 

Versant Nord très minéral

P1010864.jpg

 

A cet instant, on entend rugir des moteurs et des crissements de pneus de voitures.

P1010865.jpg

 

Sortie du couloir et l'une des cimes du Font Negra

P1010866.jpg

 

Contraste entre l'horizontalité des cimes et la brutalité verticale des versants Nord

P1010869.jpg

 

Il ne reste plus qu’à gravir cette succession d’éminences. De premier abord facile, il faut quand même se faufiler dans un enchevêtrement de blocs de tailles imposantes. On ne s’attend absolument pas à cela au regard du sentier facile dans la pelouse, qui évite soigneusement ces cimes. 11h15, 3 heures exacte de marche, nous voici sur la cime principale des pics de Font Negra. Avec ses 2877 mètres, il s’agit là de la 6ième cime majeure des Pyrénées-Orientales. Il offre un regard curieux sur les proches sommets de Catalogne frontaliers avec l’Andorre comme le Tossa Plana de Lles, ou le large massif du Campcardos.

 

Du sommet du pic de Font Negra vue sur le pic dels Pedrons

P1010870.jpg

 

Nous prenons ensuite la direction de l’Esquella, un sommet mal défini, matérialisé par un nouvel amas de blocs. Il semble y avoir deux cimes, alors dans le doute nous les gravirons toutes. Il s’agit du même scénario que précédemment. Blocs, transition rapide dans l’herbe, et nouveaux blocs. Premier objectif atteint à 11h41 [3h18], et second à 12h15 après 3h46. Repas à l’abri d’un vent frais, à proximité du sommet.

 

Droit devant la cime de l'Esquella

P1010874.jpg

 

Au sommet de l'Esquella

P1010875.jpg

 

La suite de l'itinéraire jusqu'au col des Isards

P1010876.jpg

 

La chance semble avoir souri à notre audace d’avoir osé passer une journée de plus sur les cimes. Malgré quelques cumulus qui congestionnent, la pluie n’est pas imminente, et nous laisse manger sans stress. D’ailleurs les vautours qui continuent de transiter, nous montrent des plafonds exceptionnellement hauts, stratosphériques comme dirait Yannick. 13h10, l’heure du retour. Nous empruntons le sentier qui évite la crête, et conduit directement au col des isards. Tout va très vite à présent. Le col des Isards n’est pas un col frontalier avec la principauté.

 

Dans la descente du col des Isards

P1010877_stitch.jpg

 

Par un bon sentier, nous prenons la direction du Pas de la Casa. Il n’est pas nécessaire de descendre directement sur la ville. Il est même plutôt agréable de surplomber la ville par quelques sentes de vaches et de rejoindre à vue le point de départ. Fin de la boucle à 15h18, en 6 heures exactes. Un certain connaisseur parisien, cerdan d’adoption, appréciera. Cela clôture un week-end exceptionnel, tant par la qualité des paysages traversés, par l’esthétique des parcours, que par la météo. Le seul point noir de ce secteur, vient de la proximité de cette anormalité commerciale appelée Pas de la Casa, qui génère un bruit permanent, absolument insupportable.

 

Tracé du jour sur carte IGN 1/25000

Carte_Pedrons_Esquella.JPG

 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 6h00 pour 15,3 km à 2,5 km/h

Dénivelé positif total : 1231 m – Autant en négatif

Point culminant : 2877m



11/09/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 145 autres membres