Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Turon d'Ars

09/04/2011 – Jour 1 : GR10 - Cascade d'Ars - Cabane Morere

 

En ce week-end d’avril la météo s’est mise en mode été. La chaleur est exceptionnellement haute. Les heures qui vont suivent vont me permettre de découvrir un bout d’Ariège des plus sauvage.

Je vais faire mes premiers pas avec le groupe sympathique du CAF de Carcassonne.

Le point de départ se situe au dessus d’Aulus-les-Bains. Prendre à la sortie du village la route en direction du col de Latrape et dans le premier virage suivre la route forestière très abimée, sur environ 2,5 km. C’est ici que nous laisserons le véhicule pour s’élancer vers la cascade d’Ars.

Le sentier à suivre n’est autre que le GR10. Il s’élève dans une forêt de hêtres par une pente assez prononcée. Le petit groupe va s’étirer sous l’effet de la pente, pour que chacun trouve son rythme. Il faut dire que nos sacs sont bien chargés afin de bivouaquer à la belle étoile.

Le bruit de la cascade se fait entendre annonçant sa présence imminente. Nous l’apercevons à travers le sous-bois mais c’est à son pied que l’on apprécie mieux sa majesté.

 

 

Nous en profitons pour nous approvisionner en eau.

 

La cascade d'Ars

 

Le passage au dessus de la cascade demande un peu plus d’effort car très raide. Au niveau de son saut, nous abandonnons le GR10 qui file vers une passerelle à droite pour nous enfoncer dans la vallée d’Ars sur la gauche. Il faut à présent suivre le balisage jaune. Nous rencontrons la neige encore bien présente en cette saison.

 

 

Le chemin évolue au milieu de blocs de pierres, de pentes raides et de névés qu’il m’est impossible de donner plus de précision pour cette première.

Le bivouac est atteint après 2h25 seulement mais sur un bon rythme. Nous passerons la nuit proche de l’étang de las Touetos.

 

La température tombant vite après le coucher du soleil, nous nous regroupons autour d’un feu bien vivace, réalisé avec le bois que nous avons acheminé depuis le fond de la vallée. C’est avec l’ardeur de cette braise que nous ferons cuire les succulentes côtelettes d’agneaux d’Aulus les Bains.

 

 

Aux alentours de 22h, toute l’équipe se blotti dans ses couchages respectif pour une nuit sous une voute étoilé.

 

 

 

Les chiffres du jour :

2h23 de marche pour 626m de dénivelé positif

14°C au coucher

 

10/04/2011 – Jour 2 : Cabane des pêcheurs - Turons d'Ars - retour par la cascade

 

Hélas les journées se suivent et ne se ressemblent pas en haute montagne, nous rappelant qu’au mois d’avril l’hiver peu faire de la résistance. A partir de 5 heures du matin, le ciel s’est progressivement couvert et a jeté sur notre vallée un brouillard froid et très humide.
Nous levons rapidement le camp pour remonter un peu plus la vallée sur 15 min environ afin de se mettre à l’abri dans la cabane des pêcheurs au bord de la Hille de l’étang. Une moitié de l’équipe va rester au sec dans la cabane tandis que l’autre moitié va remonter un peu plus loin jusqu’aux Orris du Turons.d’Ars.

 

Cabane des pêcheurs

 

Dans le brouillard très épais je ne puis que suivre aveuglément mon guide du jour ; je suis donc bien incapable de donner quelques précisions que ce soit sur l’itinéraire tant le décor se ressemble. Nous atteignons les orris en un peu moins d’une heure et demie. Les orris du Turons d’Ars (1831m) sont un ensemble de cabanes de berger regroupés en forme de hameau des montagnes. Nous redescendrons sur la cabane à travers les arbustes couverts de neige, pour finir notre boucle.

 

Repas dans la cabane

 

Après un repas pris au chaud grâce au poêle, nous redescendrons au fond de la vallée par le même itinéraire que la veille et avec le même brouillard.
Une vallée à redécouvrir dans de meilleures conditions climatiques.




09/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres