Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Crête des Pessons du Pic de Montmalús au pic Gargantillar

16/07/2020 : Grau Roig – Collada de Montmalùs (2705m) – Pic de Montmalùs (2781m) – Pic de l’Aliga (2746m) – Pic de Ribuls (2825m) – Pic dels Pessons o de Gargantillar (2862m) – Collada dels Pessons (2776m) – GR7 sentier des étangs – Grau Roig

 

« Où peut bien se trouver le pic des Pessons ? Au-dessus du cirque du même nom, bien sûr, mais encore… Pour la carte espagnole Alpina au 1/40.000, il est au Sud-Ouest et c’est le plus haut du cirque avec ses 2862m. Pour la carte française n°7 au 1/50.000, il est à l’Ouest et fait 2818m. Pour la carte du conseil général d’Andorre, il est un peu plus au Nord et mesure 2858m. » Voilà comment Georges Véron introduit le pic des Pessons dans l’ouvrage « 100 sommets des Pyrénées ». Les ayant déjà gravis tous de façon séparément, cette fois ce sera par les sommets de la crête Sud que l’on « survolera » ce merveilleux cirque. Mais l’objectif ultime est de gravir en libre les impressionnants monolithes formant le pic de Ribuls. Yannick m’accompagne pour sa découverte estivale de ce que je nomme mon coup de cœur Andorran. Départ de la station de ski de Grau à 7h10, ciel bleu azur et froid piquant. Montée rapide à l’estany Primer pour se réchauffer, puis sentier sur la gauche, conduisant à la collada de Montmalús.

 

L'ensemble des sommets vu depuis l'estany Primer

IMG_9126.jpg

 

Sentier à suivre
IMG_9131.JPG

 

Le sentier est agréable, ponctué d’un étang, et richement fleuri. C’est le moment parfait de la saison pour profiter des couleurs du tapis floral. Ce sentier est réellement agréable et mène tout marcheur à la collada des Pessons sans vraiment s’en apercevoir. Lorsque l’on parvient au col, un vent glacial nous pousse à nous couvrir mains et tête. Puis, d’un bond, nous voilà sur le sommet de Montmalús. Il est 8h55, première cime du jour gravie en 1h45. Nous voici sur la crête, il n’y a plus qu’à mettre le cap à l’Ouest pour jouer avec les ondulations du terrain.

 

Pic de Montmalús se mirant dans l'estany de Coma Estremera

IMG_9132.jpg

 

Une partie du sentier gravi
IMG_9139.JPG

 

Collada de Montmalús, encore 80 mètres avant la cime
IMG_9140.JPG

 

Etang de Montmalús vu depuis la collada
IMG_9141.JPG

 

La crête à suivre vu du sommet

IMG_9149.JPG

 

Vu vers le Nord

IMG_9143.jpg
 

Nous enchainons rapidement par une descente sur un terrain typique de ce secteur des Pyrénées, c'est-à-dire presque plat en versant Sud. L’ondulation suivante nous place sur le pic de l’Aliga, sommet si horizontal qu’il parait insignifiant. Mais il nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur la véritable difficulté du jour. Se dressent sur la crête un ensemble de colonnes formant un sommet multi-céphale, telle une hydre, nommée pic de Ribuls. Là, il y a un sujet ! Comme toujours dans cet exercice de verticalité, on peut disserter longuement à distance, mais c’est lorsque nous aurons le nez dedans que l’on y verra plus clair.

 

En quittant le Montmalús

IMG_9151.JPG

 

Vue sur le cirque à notre droite - de G à D pic d'Ensagents, Alt del Cubil, pic Baix del Cubil
IMG_9152.JPG

 

Droit devant se dressent les multiples "têtes" du pic de Ribuls - le passage à suivre
IMG_9153.JPG
 

A la base de la première cime, il est encore possible d’éviter ces obstacles en restant en versant Sud par quelques banquettes d’herbe raides. Ici se trouve l’entrée, en versant Nord, d’une cheminée ; attention terrain croulant ! La cheminée se gravit très bien, nous plaçant sur la pointe 1. La descente s’effectue à l’écart du fil de l’arête dans une rampe d’herbe, permettant d’éviter un gendarme. Puis un petit mur d’escalade en III sup le long d’une fissure nous hisse sur le flanc du monolithe suivant. Les derniers pas sont faciles et voilà déjà la Pointe 2.

 

Cheminée menant à la pointe 1

IMG_9154.JPG

 

Pic de Gargantillar vu depuis la pointe 1
IMG_9156.JPG

 

Objectif suivant pointe 2
IMG_9158.JPG

 

Un bout de la crête déjà parcourue
IMG_9159.JPG

 

Passage très raide évitant la difficulté majeure
IMG_9160.JPG

 

Le cheminement suivi

IMG_9162.JPG

 

Pointe 2 observant la Pointe 1
IMG_9161.JPG

 

Pic de Gargantillar vu depuis la Pointe 2
IMG_9164.jpg

 

Etang de Montmalús, Tossal de la Muga tout à droite
IMG_9167.jpg

 

Impossible de rester sur le fil de l’arête sans poser un rappel, nous trouvons un échappatoire qui nous amène directement à la base de la pointe 3. C’est certainement la pointe la plus visitée, car c’est la seule où l’on trouve des cairns qui indiquent la bonne voie. A la base, cette fois nous trouvons un joli mur de fissures en IV, très bonnes mains, très bons pieds. Sans corde, l’exercice peut sembler être impressionnant. Le point culminant du pic de Ribuls est gravi à 10h38, en 3h19. Waouh ! Un plaisir à la hauteur des difficultés avalées. Une dernière pointe et la partie sera gagnée.

 

Petit pas en IV

IMG_9169.JPG

 

Descente de la pointe 2

IMG_9170.JPG

 

Les pointes 1 et 2 vues depuis le pic de Ribuls 2825m
IMG_9171.JPG

 

Un bout de la crête déjà parcourue
IMG_9174.jpg

 

L’ultime difficulté est sans commune mesure avec les autres. Descente dans une brèche, puis remontée par un sentier sur la côte 2819. Fin de la partie chaotique à 11h04 [3h38], la suite ne sera plus que de la randonnée. Finalement, cette cime moins haute que les précédentes, permet d’embrasser du regard, le plus large panorama lacustre d’Andorre. Sans attendre, c’est sur le point culminant du jour que l’on se hisse à 11h34. Cela aura demandé exactement 4 heures.

 

La partie finale à suivre vue depuis la côte 2819

IMG_9177.JPG

 

Etany de l'Illa
IMG_9178.jpg

Sommet du pic dels Pessons

IMG_9181.JPG
 
Vue sur la large collada dels Pessons
IMG_9182.JPG

 

Gros plan sur la Pique d'Estats et Montcalm
IMG_9183.JPG

 
IMG_9184.JPG

 

13h05, retour direct depuis le col par le GR7. Balisage intégral, le joli sentier passe par l’enfilade des étangs. Chacun peut musarder à sa guise sur les rives de l’un d’entre eux. C’est juste trop beau ! Un cadeau que la nature offre gratuitement dans un pays où l’argent règne en maitre despotique. Fin de cette belle journée ensoleillée mais parfois fraiche, à 14h55, en 6h05. Cette balade aérienne aura permis de visiter 4 sommets. En hiver des couloirs, en été du rocher, pour le promeneur des nappes d’eau fraiche, vraiment les Pessons ont tout pour plaire.

 

Le cirque des Pessons dans toute sa longueur

IMG_9185.JPG

 IMG_9186.JPG

 

La crête suivie vue sur son versant Nord
IMG_9187_stitch.jpg

 

Estany de les Fonts
IMG_9191.JPG

 

Un champ de Trolles d'Europe
IMG_9193.JPG

 

Dernier regard sur le pic de Montmalús depuis l'estany Rodó
IMG_9194.jpg

 

Tracé du jour :


Visorando

 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 6h05 pour 14,3 km à 2,3 km/h

Dénivelé positif total : 1025 m – Autant en négatif

Point culminant : 2862m



17/07/2020
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres