Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic Comabona par le versant Sud

19/04/2016 : piste du coll de la Balma – Clot de Comabona – Pic de Comabona (2547m)  – Aguilò (2483m) – Pas dels Gosolans (2429m) –  Plana de la Font Tordera – Coll de Torn (1916m) – piste du coll de la Balma

 

Il faut saisir le beau temps quand il se présente, c’est exactement ce qui s’est passé pour aller découvrir un endroit atypique des Pyrénées, j’ai nommé la Sierra del Cadi. Je n’avais jamais eu l’occasion de découvrir cette interminable barre calcaire si spectaculaire depuis la Cerdagne. Avec ses nombreux couloirs et ses résineux qui s’accrochent haut sur son versant Nord, ce chainon qui culmine seulement à 2649 mètres en son point le plus haut au pic Vulturò, a des petits airs de montagnes Rocheuses Canadiennes. Marc nous prépare une boucle dont il a le secret, pour gravir une des nombreuses cimes qui hérissent cette muraille. Mehdi sera le troisième compagnon pour cette escapade en basse Cerdagne.

 

Première vue sur la Pedraforca sur notre trajet

IMG_0855.jpg

 

Le départ de la randonnée se situe sur la piste forestière au dessus du village de Gisclareny, après le coll de la Balma. Nous laissons la voiture dans une épingle et nous nous mettons en marche à 9h05 sous un soleil déjà bien chaud. Après seulement 30 mètres sur la piste, nous prenons un sentier qui monte sur notre droite, le cairn est très discret. Il faut suivre un balisage blanc et vert.

IMG_0857.JPG

 

Le sentier ne s’embarrasse pas de virages, c’est droit dans la pente. L’avantage de ce tracé brutal, c’est que l’on dénivèle très vite. La face Nord du Pollegò Superior de la Pedraforca est omni présente. Quelle prestance !

IMG_0858.JPG

 

Massif de la Gallina Pelada à gauche, Pedraforca à droite

IMG_0862.JPG

 

Nous arrivons dans une cuvette appelée clot de Comabona où l’endroit si bucolique appellerait à faire un bivouac. Les marmottes et isards ne s’y sont pas trompés.

IMG_0868.JPG

 

IMG_0870-002.JPG

 

Il suffit de viser la crête plein Nord. Une fois sur la crête, la vue s’ouvre sur toute la Cerdagne et les sommets frontaliers entre l’Andorre et l’Espagne. Il ne reste plus qu’à suivre la crête cap vers l’Ouest pour gravir la cime du Comabona. C’est chose faite à 11h pour 1h47 de montée continue. Un léger vent souffle pour nous rappeler que nous sommes quand même à 2547 mètres, mais il ne fait pas vraiment froid. D’ailleurs la neige tout autour de nous est en train de fondre. Les précipices du versant Nord sont  redoutablement impressionnants. La vue s’étend vers le massif du Puigmal à l’Est à la multitude des  hauts sommets du parc d’Aigue Tortes à l’Est.

 

Le sommet est au fond

IMG_0871.JPG

 

Au sommet

CIMG5636.jpg

 

 

IMG_0889.JPG

 

Les sommets des Encantats

IMG_0884.JPG

 

 

IMG_0874-001.JPG

 

Au centre vue au zoom la Pique d'Estats

IMG_0882.JPG

 

Massif du Madres sur le versant de la coume de Ponteils

IMG_0881.JPG
 

Là où nous allons

IMG_0891.JPG

 

Nous profitons longuement de ce panorama totalement nouveau pour Mehdi et moi. Puis à 11h20 nous poursuivons cette marche sur ce plateau qui ondule quelque peu, pour se rendre à de nouvelles éminences surplombant les couloirs qui y mènent.

 

Là d'où nous venons, face Nord du Comabona, au loin le Puigmal

IMG_0892.JPG

 

Le guide et son client au bord de 400 mètres de vide

IMG_0893.JPG

 

La neige fond et porte de façon aléatoire, mais l’épaisseur ne justifie pas l’usage de raquettes. C’est en dépassant le sommet d’Aguilò que notre guide se rend compte qu’il a perdu son appareil photo numérique.  Qu’à cela ne tienne, nous revenons sur nos pas sur ces ondulations pour retrouver la précieuse boite à souvenirs. Comme pressenti, l’appareil se trouve dans la neige sur le lieu de sa dernière utilisation. Ce petit demi tour nous aura permis de mieux se rendre compte des différences qu’il y a entre la distance visuellement courte mais réellement longue de ce vaste plateau. Nous n’avons plus qu’à descendre rapidement au premier col, le Pas dels Gosolans  que nous atteignons à 12h38 et 3h03 de marche.

IMG_0900.JPG

 

Au fond le sommet blanc à droite le Vulturò

IMG_0899.JPG

Avec Mehdi, nous allons nous offrir une bosse supplémentaire, puis une suivante et s’il n’était pas temps de manger et de retrouver Marc qui nous a fait faux bon, nous serions bien partis pour une traversée intégrale de la Sierra ! C’est si facile et fascinant qu’on en redemande. On met le cap au Sud dans la dépression de la Coma dels Cortils, et à 13h nous effectuons la pause repas. Nous avons marché 3h20 en cette demi-journée. Le soleil est déjà bien haut et nous chauffe ardument les oreilles. Le silence règne ainsi que la bonne humeur. A 13h47, nous quittons la cuvette pour remonter sur la crête suivante. Celle-ci est un peu plus étroite mais se parcourt sans difficulté, cap plein Ouest donc sur notre droite.

 

Le Tossa Plana de Lles dans l'encadrement du Pas de la Roca Plana

IMG_0904.JPG

 

La face Nord du Pollegò Superior de la Pedraforca

IMG_0905.JPG

 

On débouche sur une sorte de col avant que la crête et la vallée ne s’effondrent ; on trouve une sente et quelques piquets qui indiquent l’itinéraire à suivre plein Sud, permettant d’éviter les barres rocheuses qui émaillent la Serra Pedregosa. Sans faille nous rejoignons la piste entre le col el Collell et le coll de Torn.

 

Droit devant le col de Torn

CIMG5659.jpg

 

Nous suivons donc cette piste vers l’Est qui nous ramène à 16h10 à notre point de départ, fermant ainsi une boucle soigneusement pensée par le guide.

J’ai été agréablement émerveillé par la découverte de ce secteur des Pyrénées qui est riche en refuge et en possibilité de randonnée. La présence permanente du sommet Nord de la Pedraforca ajoute encore un peu plus de beauté à cet ensemble qui n’en manque déjà pas.

 

Trace GPS : http://www.openrunner.com/index.php?id=5975196

Fichier GPX à télécharger

 

Tracé du jour sur carte Espagnole 1/25000ème

Carte_Espagne_Comabona.JPG

 

La journée en chiffres :

Dénivelé positif total : 1092m – Autant en négatif

Temps de marche 5h38 pour  17,7km à 3,2 km/h

Point culminant 2547m



21/04/2016
23 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres