Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic de l’Etang Rébenty par la vallée du Najar

14/05/2022 : Pont de la Forge – Bois des Esquers – Prat Rodon – Crête de la Lhasse – Pic de l’Etang Rébenty (2415m) – Couillade de Llerbès – Ax 3 domaines – Pont de la Forge

 

Pratiquement un an jour pour jour, le hasard de mes envies et de la météo me conduisent à nouveau sur le Pic de l’Etang Rébenty, mais par la vallée suspendue du Najar. Trouver le point de départ de la randonnée est déjà une petite aventure en soi, tant les panneaux dans Savignac-les-Ormeaux sont discrets. Attention, il n’y a que 2 places de parking au lieu-dit « pont de la forge », le reste étant pour faire demi-tour. Il est alors conseillé de se garer 1 km en aval, aux granges de la vallée de Savignac. Départ donc à 7 heures depuis le pont de la forge, terminus de la route forestière. La température est de 11°C, vent nul et ciel dégagé, tous les ingrédients sont réunis pour une belle découverte. Le sentier balisé en jaune longe parfaitement le torrent sur sa rive gauche orographique. Il ne tarde pas à sortir de la forêt, où la vue s’ouvre immédiatement sur la Pyramide de Lherbés, qui semble fermer la vallée.

 

IMG_0751.JPG

 

Plein centre à la lumière la Pyramide de Lherbés
IMG_0752.JPG

 

Le sentier est agréable, la prise de dénivelé se fait en douceur, peut-être trop. Certains trouveront que cela ne dénivèle pas assez vite, trop de kilomètres pour une faible prise d’altitude, mais c’est parfois agréable d’arpenter ce type de terrain, fait de pelouses souvent saturées d’eau. La vallée égrène des cabanes comme un chapelet ses prières. Après 25 minutes arrive la cabane de la jasse des Esquers de Dessous, pas vraiment fréquentable. Un solide pont de pierre enjambe le bouillonnant Najar, mais pour aller où ?

 

Cabane de la jasse des Esquers de Dessous

IMG_0753.JPG

 

Magnifique pont de pierre sur le Najar

IMG_0755.JPG

 

Arrive après 45 minutes, la cabane de la jasse des Esquers de Dessus. Elle est magnifiquement entretenue et comprend 4 couchages. Le lieu semble fréquenté et entretenu par un vacher. Puis à 8h15 [1h15], le sentier rencontre une troisième cabane en moins bon état que la précédente, et une nouvelle 10 minutes plus en amont. Cette dernière étant excentrée du sentier, je ne lui ai pas rendue visite.

 

Cabane de la jasse des Esquers de Dessus

IMG_0756.JPG

 
IMG_0761.JPG

 

Troisième cabane sans nom
IMG_0762.JPG

 

Quatrième cabane sans nom
IMG_0765.JPG

 

Pyramide de Lherbés apparait comme un pic de grande envergure

IMG_0766.JPG

 

Débute alors une succession de rampes permettant de prendre de la hauteur par paliers. Le sentier se perd parfois dans la pelouse, mais n’est jamais bien loin du torrent. Toutefois, à l’occasion d’une cascade, il s’en éloigne pour mieux revenir proche de l’eau. Je surprends un isard solitaire, comme moi. Rencontrer un isard en Ariège est aussi rare que de trouver actuellement du carburant à moins de 1,5€ le litre. Il ne semble pas effarouché, intrigué tout au plus. J’imagine qu’il s’interroge, en m’ayant observé, sur cette étrange chose qui se meut avec si peu d’élégance et si maladroitement ! Nous restons un long moment à nous observer, en silence, puis je romps ce moment d’échange visuel, en reprenant la marche. Je parviens à Prat Redon à 9h35, après 2h35 de bonne marche. L’endroit a toutes les qualités pour être qualifié de petit paradis terrestre : de l’eau en abondance, une pelouse grasse et un décor d’alpage suisse. On trouve d’ailleurs ici la plus confortable des cabanes de vacher ; ce n’est pas un hasard. Grosse pause pour moi. Je m’interroge sur la suite que je vais donner à mon itinéraire.

 

La cascade se contourne par la gauche

IMG_0767.JPG

 

Le patron de la vallée

IMG_0769.JPG

 
IMG_0771-001.JPG

 

Toute la crête des pics de Cazalassis
IMG_0773.jpg

 

Un bout de la crête de la Lhasse

IMG_0778.JPG

 

Pic Redon (2267m) dominant le refuge de Prat Redon

IMG_0779.JPG

 

Panorama sur la jasse de Prat Redon
IMG_0781_stitch-001.jpg

 

La cabane est ouverte et propre
IMG_0783.JPG

 
IMG_0784.JPG

 

La vue vers le sud depuis la cabane
IMG_0786.JPG

 

Ne connaissant pas l’enneigement au-delà de la cabane dans la partie la plus haute de la vallée, et sachant la qualité médiocre de la portance de la neige actuellement, je décide de monter plein sud, en allant chercher au mieux la crête de la Lhasse. Peu avant 10 heures, je me lance dans ce hors sentier improbable. Il faut traverser au plus bas la cascade et s’élever dans l’immense massif de rhododendrons. Bien que ce soit hors sentier, une sorte de sente semble présente pendant un temps ; certainement un sentier à vaches. Puis c’est l’enfer vert Ariégeois. Hélas, marcher sur la neige n’est pas mieux. Il faut subir et ne jamais renoncer. La neige est continue à partir de 2000 mètres. Elle est glissante, souvent craquante, mais ne porte finalement pas trop mal malgré le soleil déjà chaud. L’inclinaison de la pente est forte, cela demande beaucoup d’énergie. Après de gros efforts, je parviens à prendre pied à 2250 mètres à une crête perpendiculaire à la crête de la Lhasse. Cela permet de marcher au sec en versant ouest. Voilà quand même 450 mètres d’avalés depuis Prat Redon, sur 1,8 km linéaire ; nous ne sommes pas loin du kilomètre vertical. Plus aucune difficulté physique dés lors, puis que la pente s’assagit. En haut de la crête de la Lhasse se trouve un sentier et même des marques profondes de véhicules à quatre roues !!! Mettre alors le cap à l’est. S’élever encore de 100 mètres de dénivelé sur terrain facile, et voilà le pic de l’Etang Rébenty gravi à 12h12, après une bonne matinée conclue en 4h45.

 

IMG_0787.JPG

 

Prat Redon vu depuis le haut de la cascade
IMG_0788.JPG

 

Pic Redon
IMG_0789.JPG

 

Le vallon à remonter et la crête à aller sur la droite
IMG_0790.JPG

 

Partie déjà gravie avec en fond le massif de Tabe
IMG_0791.JPG

 

La haute vallée du Najar
IMG_0792.JPG

 

Sommet du pic de l'Etang Rébenty plein centre sans neige
IMG_0794.JPG

 

La proche crête des pics de Cazalassis
IMG_0795.JPG

 

Crête facile menant au pic de l'Etang Rébenty
IMG_0796.JPG

 

Les sommets majeurs sur la droite

IMG_0797.JPG

 

Restes de corniches
IMG_0798.JPG

 

Du sommet vue vers l'Ouest
IMG_0801.JPG

 

Pas un souffle d’air et le soleil est déjà chaud, météo surprenante. Le sommet est très étendu. Deux plaques mortuaires rendent hommage à des amoureux des lieux. C’est toujours particulier de transformer une cime en mémorial, plus de discrétion serait la bienvenue. Repas pris sur place dans un calme surprenant. Même le vol d’un gypaète passe inaperçu. Avant de repartir, je surprends à 15 mètres sous la cime, un chevreuil solitaire bien loin des sous-bois habituels. On s’attendrait plus naturellement à croiser si haut, et en terrain découvert, un mouton qu’un cervidé. Je quitte le point culminant du jour à 13h08.

 

Panorama vers l'Ouest d'où je viensIMG_0799.JPG
 
IMG_0802.JPG

 
IMG_0803.JPG

 
IMG_0804.JPG

 

Vue vers le Nord
IMG_0810.JPG

 

Vue vers les hautes cimes de l'Aston

IMG_0813.JPG

 

Un gros plan s'impose
IMG_0814.JPG

 

En étant attentif, on aperçoit la Pique d’Estats
IMG_0815.JPG

 

Versant sud du massif de Tabe
IMG_0816.JPG

 

Un chevreuil explorateur
IMG_0819.JPG

 
IMG_0820-001.JPG

 

La suite de la boucle est moins sauvage puisque cela se passe sur le domaine skiable d’Ax 3 domaines. Il suffit de suivre au choix, pistes de ski ou télésièges. Après le restaurant d’altitude Le Saquet, il ne reste plus du tout de neige. Je vais suivre la piste de ski bleue « Bonascre ». Que ne trouve-t-on pas sur les pistes après la fonte ! Entre boucles cassées de chaussures, rondelles de bâtons ou restes de semelles, sans parler des masques, ce sont les mégots qui choquent le plus. Si chaque mégot était une pièce d’un €uro, j’aurai le plein de carburant pour le prochain trimestre. Bref ! Quelque que soit le chemin emprunté, tout converge sur le bas de la station. J’y parviens à 14h55 [6h40].

 

Pic de l'Etang Rébenty s'éloigne

IMG_0821_stitch.jpg

 

Vue vers la vallée d'Orlu
IMG_0823.JPG

 

Haut de la station de ski d'Ax 3 Domaine secteur Le Saquet
IMG_0824.JPG

 

Les pistes par où je suis descendu
IMG_0825.JPG

 

Village de vacances Ax 3 Domaines
IMG_0826.JPG

 

Au niveau du village de vacances, descendre plein nord en forêt par une ancienne piste forestière désaffectée. C’est une directissime qui conduit à la centrale électrique. Il reste encore un peu plus de 1,2 km pour remonter au point de départ. Fin de la boucle à 15h38, avec un total de 7h22 de marche. Que l’on vienne par le nord ou par le sud, point d’étang Rébenty. Le nom de ce pic restera à jamais une énigme. La vallée du Najar est pleine de charme et demande à être parcourue dans sa totalité. Le retour est moins sauvage, néanmoins, je n’ai croisé les uniques personnes qu’au village de vacances malgré une belle journée ensoleillée ; c’est dire si ce coin de Haute Ariège est assez confidentiel.

 

Trace du jour :

Carte_Pic de l_Etang Rebenty.jpg

 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 7h22 pour 24 km à 3,25 km/h

Dénivelé positif total : 1512 m – Autant en négatif

Point culminant : 2415m



16/05/2022
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres