Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic de Prats de Bassibès par le Grand couloir Nord (PD)

10/12/2016 : Vallter 2000 - col du Géant - Mourens - vallon de Chauches - Grand Couloir Nord - Pic de Prats de Bassibès (2845m) - Pic du Géant (2881m) - col de la Marrana - Vallter 2000

 

Le pic de Prats de Bassibès est un des sommets majeurs de la haute vallée de la Carança. Il domine la coume Mitjana à l’Ouest et la coume de Bassibès à l’Est. L’accès le plus direct consiste à partir de la station de ski de Vallter 2000, en Catalogne Est dans la province de Gérone. J’amène Yannick faire un stage d’alpinisme hivernal, alors que nous ne sommes pas encore en hiver.

Nous prenons le départ à 8h07 depuis le parking du sentier qui monte au refuge d’Ull de Ter. Nous chaussons immédiatement les crampons, les raquettes n’étant pas utiles.

 

Le soleil se lève sur le Gra de Fajol

SAM_0068.jpg

 

Nous prenons pour un temps la direction du col de la Marrana, puis on oblique vers le Nord pour aller franchir le col du Géant. Le versant Sud du pic du Géant manque cruellement de neige. En quittant les pistes de ski de la station, il faut chercher les langues de neige pour profiter des crampons. Nous atteignons la longue crête du col du Géant à 9h30, après 1h22 de marche. Pause pour admirer le paysage en versant Nord.

 

Direction le pic du Géant

SAM_0069.jpg

 

Au col du Géant vue sur le pic de Prat de Bassibès, massif du Madres au loin

SAM_0070_stitch.jpg

 

Pic de la Dona sur notre droite

SAM_0073.jpg

 

Nous passons à l’ombre pour un long moment à présent, mais en absence de vent, le froid se fait oublier. Il faut ensuite descendre dans la cuvette de Mourens en appuyant la marche toujours sur la gauche. Il faut éviter de perdre trop de dénivelé. Nous contournons ainsi le pilier Est du pic de Prats de Bassibès. En entrant dans cette cuvette confidentielle nommée Chauches, on doit traverser un champ de blocs, reste de glacier rocheux. Le déficit en neige est criant et nous oblige à retirer les crampons.

SAM_0074.jpg

 

Cette traversée est le passage le plus critique ; il faut éviter à tout prix d’y laisser une cheville ou pire un tibia. On va passer plus de temps qu’il n’en faut pour se rendre au fond du cirque, mais ici le temps ne compte pas. Ici le temps ce n’est pas de l’argent, c’est de la sécurité. Le Grand couloir Nord se trouve tout au fond du cirque et sort directement au sommet. C’est l’unique couloir qui offre cette sortie directe. Nous sommes au pied du cône de déjection à 11h15. L’approche nous aura coûté 2h47, mais encore une fois la sortie directe permettra de reprendre du temps.

SAM_0077.jpg

 

Aucune difficulté technique ne se cache dans ce large couloir où la neige est parfaite de portance. La pente se redresse progressivement. La largeur nous permet même de monter côte à côte. Le couloir parait court vu d’en bas, mais l’apparence est trompeuse, il a tout pour plaire. L’inclinaison atteint même les 40° dans la partie supérieure, on travaille totalement sur les pointes avant.

 

Départ du couloir

SAM_0078.jpg

 

15391256_1311203098951164_3768509260187620414_o.jpg

 

Au milieu du couloir, ici on partira sur la droite

SAM_0082.jpg

 

SAM_0083.jpg

 

SAM_0084.jpg

 

La sortie n'est plus très loin

15418537_1311203322284475_5400293666590497841_o.jpg

 

Le couloir vu d'en haut

SAM_0085.jpg

 

Aucune corniche à la sortie, le final est sans surprise. Nous sortons sur la crête sommitale à 12h23, et 5 minutes plus tard, nous voici au sommet du pic de Prat de Bassibès. L’exercice nous aura demandé 3h41 depuis le départ. La météo parfaite nous incite à prendre le repas sur place, d’autant que nous sommes les seuls sur ce sommet trop proche du Géant qui lui vole la vedette. Tant mieux pour celui qui cherche la quiétude d’autant que le panorama n’a rien à envier à son voisin.

 

Au sommet du pic de Prat de Bassibès

SAM_0108.jpg

 

SAM_0106.jpg

 

Panorama vers le Sud/Ouest

SAM_0097_stitch-001.jpg

 

Panorama vers l'Ouest

SAM_0086_stitch-001.jpg

 

Gros plan sur le pic de l'Enfer

SAM_0094.jpg

 

Gros plan sur le pic de Noufounts

SAM_0090.jpg

 

Gros plan sur le pic Carlit

SAM_0091.jpg

 

Gros plan sur le versant Ouest du massif du Canigou

SAM_0092.jpg

 

Gros plan sur les haut sommets de la basse Cerdagne

SAM_0095-001.jpg

 

Nous profitons de la vue, du calme, et du plaisir d’être à plus de 2800 mètres tout de même. La crête frontière est entièrement blanche, du pic de Costabonne à l’Est au Puigmal à l’Ouest. Les stations de ski de Cerdagne et Capcir ont les pistes aux couleurs de la terre, pas de quoi glisser encore.

On se remet en marche à 13h56 en suivant la crête plein Sud qui rattache ce sommet au pic du Géant.

SAM_0111.jpg

 

SAM_0110.jpg

 

Le sommet du géant est gravi à 14h40, pour 4h24 de marche.

 

Le Géant nous prête son piolet

SAM_0115.jpg

 

Panorama vers le Sud

SAM_0113-001.jpg

 

SAM_0119.jpg

 

Il ne reste plus qu’à descendre pleine pente en direction du col de la Marrana. Ce versant étant fortement ensoleillé, nous avons l’impression de cuire littéralement. Le contraste de chaleur entre l’adret et l’ubac est saisissant. Puis au col de la Marrana, il n’y a plus qu’à suivre les pistes de ski pour retrouver à notre point de départ. Fin de cette belle et lumineuse journée à 16h07, après 5h36.

C’est un couloir d’initiation idéal pour découvrir l’alpinisme avec tout ce qu’il faut, une approche, de la pente et un sommet bien haut.

Demain ce sera une autre difficulté avec les ressauts redoutables du couloir Estreta au Gra de Fajol Petit.

 

Trace GPS : http://www.openrunner.com/index.php?id=6856356

Fichier GPX à télécharger

 

Tracé sur carte espagnole

Bassibes1_stitch.jpg
 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 5h36 pour 12,5 km à 3 km/h

Dénivelé positif total : 1140 m – Autant en négatif

Point culminant : 2881m



14/12/2016
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres