Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic Pedros par le couloir Nord-Ouest PD+

08/05/2012 : Col du Puymorens – Coume d’en Garcia – Couloir Nord Ouest – Pic Pedros Sud – Pic de Coma d’Or – Coume d’en Garcia – col du Puymorens

 

Le monde appartenant à ceux qui se lèvent tôt, le rendez-vous du jour est donné au col du Puymorens à 6h30 avec mes partenaires de couloirs Nicolas le guide et Jean-Claude son second. C'est une journée de grande découverte puisque je ne connais ni la vallée ni le sommet que nous convoitons, ni même la manière de l'atteindre par un couloir d'alpinisme côté PD+.

Nous quittons le col du Puymorens à 6h45 pour remonter un vallon nommé Coume d’en Garcia. Au départ il s’agit d’une piste plus ou moins carrossable qu’il est possible d’emprunter en voiture, et qui se termine au niveau d’un petit barrage EDF. Monter en voiture jusque là permet de s’avancer de 45 minutes environ.

 

La longue et monotone Coume d'en Garcia

 

Nous allons rencontrer la neige à cet endroit et ne plus la quitter de la journée. En l’absence de trace, l’itinéraire n’est pas bien difficile puisqu’il s’agit de remonter ce vallon bien large jusqu’au col nommé porteille de la Coume d’en Garcia. Après deux ressauts, ce dernier est atteint en 1h30.

 

Juste avant de franchir la porteille

 

Face à nous maintenant se dresse l’objectif du jour, le Pic Pedros.

 

Après une pause qui nous a permis de faire le point sur la suite de l’itinéraire, on se lance dans une descente facile. Cela fait quelques jours qu’il n’a plus gelé ce qui rend la neige très molle. Nous descendons sur un replat afin d’aller chercher à vue la base du Pic Pedros et trouver le départ du couloir N/W connu par Nicolas. Nous nous équipons avec le matériel adapté à l’ascension qui va suivre et nous entrons dans le cône de déjection à 9h45.

 

L'entrée du couloir

 

Au départ la pente n’est pas trop prononcée mais au fur et à mesure que l’on monte, le couloir va imposer sa loi. La technique consiste à planter la pointe des crampons sur l’avant, comme pour faire une marche, tout en tirant sur les bras à l’aide des 2 piolets.

 

 

C’est assez éprouvant à ouvrir la voie c’est pourquoi nous allons nous relayer régulièrement en tête, à la façon d’un cycliste qui amène un peloton. Le couloir, en ce jour, ne présente aucune difficulté technique, donc nous n’utiliserons pas de coinceur ni de corde.

 

La pente est vraiment inclinée

 

Il nous aura fallu quelques efforts et beaucoup de prudence pour en venir à bout. A 11h10 nous sortons du couloir et qui voit-on en face de nous en guise de récompense : le pic Carlit, seigneur des PO.

 

Nicolas proche de la sortie du couloir

 

Le pic Carlit vu du col

 

Au loin la porteille de La Grava et le pic de La Grava

 

Le sommet que nous convoitons aujourd'hui est tout proche mais il faut encore grimper la crête, déneigé cette fois, qui y mène. Ce sera fait en moins de 15 minutes ; 11h25 le sommet est atteint.

 

L'arrivée au sommet du Pic Pedros Sud (2842m)

 

Nicolas au sommet regardant le Carlit

 

L'équipe complète au sommet

 

Après une courte pause, nous descendons rapidement dans le vallon en contre bas pour prendre le repas, sur un ilot d’herbe qui émerge de la neige. Notre pause sera de courte durée, juste le temps de remplir les ventres, que le ciel obscur laisse tomber quelques gouttes de pluie.

 

On se protège de la pluie

 

12h55, allez en route pour la digestion sur la croupe du pic de Coma d’Or !! La montée n’est pas bien compliquée, c’est à vue droit vers le pic en choisissant les meilleurs passages entre roche et neige. Nous atteindrons seulement l’antécime du Coma d’Or car l’accès à la cime est trop découpée et ne présente pas plus d’intérêt que ça pour nous aujourd’hui ; entre temps les gouttes ont cessé de tomber. Nous n'en n’avons toujours pas fini avec les montées aujourd’hui, car la porteille franchie le matin, reste encore loin. Notre chemin demande à descendre en direction d’un petit plateau, puis de rester le plus longtemps de niveau pour passer au dessus de l’étang de Coma d’Or. Nous ne nous lassons pas d’admirer le petit cirque qui domine l’étang des Bésines, en Ariège.

 

Le Pic d'Auriol le plus haut à gauche, à droite le pic de l'Estagnas

 

Notre marche de niveau a permis d’atténuer la dernière côte qui nous ramène à la porteille. A présent nous n’avons plus qu’à descendre la coume d’en Garcia. Ce vallon est long alors nous allons couper la descente par une dernière pause contemplative, afin de profiter un maximum de notre chance d’être au cœur de cette montagne mais aussi que la pluie ne soit pas tombée.

A 16h15 nous retrouvons le parking du col pour un retour à la civilisation un peu nostalgique.

 

Le tracé GPS sur carte IGN

 

Les chiffres du jour :

Temps à la montée du couloir : 1h45 - Longueur du couloir : 272m

Temps de marche total 7h09 pour 15.8 Km

Dénivelé positif total : 1322m – autant en négatif

Point culminant 2842m.



09/05/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres