Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Roc de France depuis Reynès

11/02/2012 : Reynes - Col del Ric - Roc de France (1450m) - Col Cerda - Mouli Serradou - Reynes

 

Le départ de cette rando se situe dans le Vallespir, au dessus du village Reynès en direction du Mas Patau. En ce samedi hivernal qui précède de fortes de chutes de neige, Yannick et moi ne savions pas trop à quoi nous attendre sur un itinéraire que nous ne connaissions pas. Premier constat, la neige a bien fondu et second constat il faudra composer avec la Tramontane (vent violent en pays Catalan).

Nous quittons la voiture (450m) à 9h15 sur une route en terre qui nous conduit au Mas Patau (641m). Celui-ci est atteint en 30min seulement. Ce n’est pas les -1°C ambiant qui vont nous retarder.

 

Mas Patau

 

L’itinéraire se poursuit sur cette route jusqu’à son terminus où l’on trouve les premiers balisages jaunes. Il faut suivre la direction que nous indique le panneau, et ne pas se fier à la carte Top25 IGN qui ne semble pas à jour.

 

Départ du sentier dans la forêt

 

La neige est présente dans le sous-bois mais pas en quantité suffisante pour nous poser des difficultés. Nous évoluons dans une belle forêt de châtaigniers qui nous protège pour le moment des violences du vent. Le balisage jaune nous conduit sans difficulté par une pente un peu raide, sur une crête. Première vue incroyable sur un décor majestueux. Face à nous se dresse fièrement le Roc Saint Sauveur, un éperon rocheux culminant à 1250m.  

 

Le "Saint Sauveur" et sa ligne de crête

 

Plus au Nord c’est le massif du Très Vent qui domine l’horizon et qui offre un panorama jusqu’au Pic du Costabonne gravi un mois plus tôt. En contre bas, on devine le hameau de Montalba ainsi que le Mas Can Félix.

 

 

Le "pyramidal" Pic du Costabonne

 

Nous remontons la crête où la végétation se transforme en milieu Méditerranéen. Pins, genets, thym, composent cette garrigue. Après une courte montée nous descendons légèrement pour atteindre le col del Ric. A notre gauche on peut voir la mer et la plaine du Roussillon, tandis que sur notre droite le col Cerdà semble posé au pied du Roc Saint Sauveur.

 

Col del Ric

 

Le chemin vers le Roc de France continue tout droit. Sur notre droite arrive le sentier qui monte depuis Amélie-les-Bains en passant par le Mas Can Félix.

 

Saint Sauveur vu depuis le col del Ric

 

Cette fois nous allons monter constamment en suivant toujours le balisage jaune ; nous allons découvrir que nous marchons sur l’ancien itinéraire du GR10 et par endroit les traces de celui-ci sont très présentes. Cette fois les hêtres occupent l'espace après les châtaigniers. Ils vont nous protéger du vent assez longtemps pour supporter les -6°C qui règnent.

 

Hêtre remarquable

 

Voilà déjà 3h22 que nous sommes partis et nous n’avons toujours pas atteint le sommet ; il est 12h37 et les ventres crient famine, pour contrer le froid. Plus ou moins à l’abri d’un rocher nous allons avaler quelques morceaux, seulement cette pause sera de courte durée tant le froid est mordant. Contraints d’écourter ce repas frugal, nous nous remettons en marche à 13h05. Nous sortons presque aussitôt de la forêt à un carrefour avec le GR10 arrivant sur notre gauche. Le sommet convoité est à deux pas et à 13h20 nous avons atteint la frontière.

 

La France vu du versant Espagnol  

 

Le versant Espagnol est à l’abri du vent et malgré les -5,8°C les rayons du soleil suffisent à nous réchauffer. La vue porte sur le long étang de Darnius jusqu’à la baie de Rosas et dans l’Alte Garrotxe c’est le Bassagoda (1376m) qui domine.

Côté France, le Roc Saint Sauveur est à présent à nos pieds et se fond dans le décor.

 

Le massif du Très Vents nous fait face et l'on devine même la pointe sommitale du Canigou à droite de la chaine

 

 

Yannick au sommet

 

A 13h35 nous poursuivons notre randonnée, cette fois en suivant les célèbres marques blanches et rouges du GR10. Le sentier part d’abord à plat en longeant la frontière avant de plonger dans la hêtraie.

 

GR10 vers le Col Cerdà

 

Le chemin est bien visible. Il passe par une fontaine figée par le froid.  

 

Fontaine de l'Avet

 

C’est sans difficulté que l’on atteint le col Cerdà. Nous suivons toujours le GR10 qui descend fortement au Mas en ruine de Mouli Serrador. 

 

Roc Saint Sauveur vu à 5min du col cerdà

 

Col Cerdà où un hélicoptère peut venir se poser

 

A partir de là, cette portion de l’itinéraire est à déconseiller sans un GPS et une grosse dose de volonté.

Il faut descendre environ 250m après le Mas puis quitter la route forestière du GR10 pour monter immédiatement à droite une autre route forestière abandonnée. Il faut la suivre jusqu’à son terminus au niveau d’un cours d’eau qui deviendra plus loin le Mondony. Fin de toute trace ou sentier. Ici il faut franchir le ruisseau et contourner par la gauche en montant, une éminence rocheuse. Il faut remonter régulièrement en poussant ses pas sur la gauche. Cette châtaigneraie abrite les vestiges d’une activité humaine disparue, matérialisé par de nombreux murs de pierres sèches. Ces murs vont d’ailleurs nous montrer la direction et après une ultime montée un peu raide, nous avons retrouvé exactement le col del Ric. Le GPS nous aura été vraiment utile.

La recherche d’un improbable chemin nous aura fait perdre beaucoup de temps et il est déjà 16h00 quand nous retrouvons le sentier qui va conduire à la voiture. Le reste est une formalité puisque nous suivons nos empreintes laissés quelques heures plus tôt dans la neige. La descente sera un peu longue mais sans difficulté. Nous retrouvons la voiture à 17h20.  

Ce fut une randonnée bien sportive malgré la faible hauteur du Roc de France, mais qui peut vite se transformer en expédition à cause du froid ou si l’on vient à se perdre hors sentier.

 

Une portion du tracé sur la partie la plus délicate

 

Les chiffres du jour sont éloquents :

Dénivelé positif total : 1540m - Autant en négatif

Temps de marche 7h30 pour 24,5Km.

Point culminant 1450m.



12/02/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres