Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Site des Bouillouses en raquettes (66)

01/02/2014 – Jour 1 : Pla des Aveillans – refuge des Bouillouses

Il y a un moment que la tribu, presque au complet, des cousins ne s’était pas réunie pour faire une sortie en montagne. Nous avons choisi de nous rendre au refuge des Bouillouses, seul refuge C.A.F. ouvert toute l’année. Le site est facile d’accès pour des jeunes enfants, et possède tous les atouts pour profiter de la neige. En hiver, la route est fermée au niveau du plat des Aveillans. C’est à partir de là que nous allons laisser la voiture et monter en raquettes. Il est 11h20.

Juste après le tout petit parking, tout le monde chausse les raquettes. Les enfants aiment ces drôles d’outils aux pieds, mais ça ne va pas durer.

 

Prêt pour l'aventure

SAM_0625.JPG

 

IMG_0001.JPG

 

Nous partons sur la route toute blanche, qui est exceptionnellement damée. La marche est si facile que les enfants souhaitent déjà se débarrasser des raquettes, trouvant que c’est trop lourd. Cela fait moins de 20 minutes que nous marchons, que la neige se met à tomber, en silence, dans un décor polaire. La marche est facile, il n’y a quasiment pas de pente.

SAM_0626.JPG

 

Cela fait seulement une heure que l’on marche, mais il est déjà 12h30. Nous faisons alors la pause tant attendue, celle du pique-nique. A l’abri des flocons, sous les arbres, chacun va grignoter son repas pour se réchauffer un peu.

IMG_0005.JPG

 

Quentin traine une grippe persistante et le froid le gagne. Alors, à 13h, nous prenons les devants et je l’accompagne au refuge. Le reste de la troupe va prendre son temps pour finir les victuailles.

Avec Quentin, malgré sa fièvre évidente, nous marchons à un rythme régulier, si bien que nous arrivons au refuge à 13h44. Nous n’aurons marché seulement que 1h44 pour arriver à destination. Le gardien va autoriser gentiment à Quentin de se réchauffer, pendant que je repars à la rencontre du reste de la troupe. Avec le ventre plein, les petits marchent bien plus vite. Il neige toujours mais ce n’est pas la tempête, donc c’est presque agréable de se mouvoir dans cette ambiance. Le reste du groupe arrive au refuge à 14h15 et c’est devant un chocolat chaud que l’on retrouve Quentin.

SAM_0627.JPG

 

IMG_0007.JPG

 

Comme la neige cesse peu à peu de tomber, nous allons laisser Quentin au chaud au fond de son sac de couchage, et les plus jeunes vont enfin profiter de tant de poudre blanche.

 

Séance de luge pendant 2 heures !

IMG_0011.JPG

 

IMG_0014.JPG

 

SAM_0630.JPG

 

IMG_0018.JPG

 

A 17h30 le vent se lève et la neige se remet à tomber. Il est l’heure se rentrer se mettre à l’abri.

Nous passerons une très bonne soirée dans le refuge chauffé, où le repas composé d’une soupe aux oignons et d’un grand plat de lasagnes succulentes, nous ferons oublier l’ambiance glaciale qu’il règne à l’extérieur.

 

La journée en chiffres :

Dénivelé positif total : 290m – Dénivelé négatif total : 7m

Temps de marche 1h44 pour 4,75km

Point culminant 2005m

 

 

02/02/2014 – Jour 2 : refuge des Bouillouses - Pla des Aveillans

La nuit dans le dortoir ne fut pas froide grâce au chauffage électrique. Les plus jeunes se réveillent les premiers, obligeant toute la chambrée à en faire de même. Quentin n’est toujours pas rétabli ; un bien triste week-end pour lui. Nous sommes attendus pour 8h30 afin de prendre le petit-déjeuner, et à notre grand étonnement, nous ne sommes pas les derniers. La raison est très simple : il neige encore et toujours depuis hier soir. Alors sans nous presser, nous profitons et prenons le temps de prendre des forces. Quentin arrive enfin à manger un peu. Enfin !

 

3 trappeurs

SAM_0632.JPG

 

Le soleil n'est pas loin

IMG_0020.JPG

 

Peu avant 10h, nous reprenons le chemin du retour, dans le calme feutré des matins de neige fraiche.

Il ne fait absolument pas froid. Cette fois, Florent prend la tête du groupe accompagné de Quentin. Le plus jeune a décidé qu’il ne fallait pas s’arrêter, alors secondé par son ainé, va faire d’une traite, la route qui lui semblait si longue la veille.

Romaric et Océane suivent plus en retrait. Nous profitons de ce décor hivernal quand le soleil veut bien faire une apparition.

 

IMG_0025.JPG

Mère et fille

IMG_0026.JPG

 

A presque 11h30, nous retrouvons nos voitures. Sans trop de difficultés, nous les dégageons de la neige, et descendons vers Mont-Louis. Plus nous perdons de l’altitude et moins il neige. A Mont-Louis, il fait même grand beau. Alors, devant les remparts de la ville fortifiée, nous allons prendre notre repas du midi, face au col Mitja et au splendide Cambre d’Ase.

Ainsi s’achève prématurément, un week-end dans l’un des sites de montagnes les plus beaux du département des P.O., si ce n’est le plus beau.

 

Cambre d'Ase

SAM_0634.JPG

 

Pic de Gallinas, col Mitja, Pic Redoun

SAM_0635.JPG

 

Tracé sur carte IGN 1/25000

Capture01 Panorama.jpg

 

La journée en chiffres :

Dénivelé positif total : 7m – Dénivelé négatif total : 300m

Temps de marche 1h35 pour 4,8km à 3,3 km/h

Point culminant 2005m



04/02/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres