Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Vallée de l'Orry (66)

16/06/2013  : Piste forestière – bassin d’Aumet – refuge de l’Orry – La Congesta – aller/retour

Nous voici arrivé à la mi-juin, et toujours pas une randonnée familiale à se mettre sous les semelles, depuis le début du printemps. Alors, en cette journée de fête des pères bien ensoleillée, il était temps d’aller tous ensemble profiter de la montagne. Ayant eu l’occasion depuis le début de l’année de découvrir la belle vallée de l’Orry, c’est vers celle-ci que nous allons marcher en famille. En plus d’être très belle, elle est facile d’accès en empruntant la piste cabossée depuis le village du Haut-Conflent de Prats-Balaguer.

Nous laissons la voiture à 10h20, au niveau du passage canadien, pour monter rive droite du torrent de La Riberola.

 

Le départ est très raide au milieu des orties. Durant 25 min, la pente est soutenue, mais heureusement c’est le seul passage « pénible ».

 

 

On arrive directement sous le barrage du bassin d’Aumet où les marmottes nous accueillent.

 

Le beau temps est là, alors nous allons flâner durant la suite de l’itinéraire. Nous suivons le balisage du GR10 en direction du refuge de l’Orry. C’est sans difficulté, aussi bien en orientation, qu’en qualité du chemin : il faut remonter parallèlement au torrent qui gronde quelques mètres plus bas.

 

Il y a en point de mire l’imposant Pic Rodò.

 

Les fleurs sont sorties et nous avons plaisir à essayer de les nommer.

Ici une gentiane des Alpes.

 

A 11h55, soit seulement 1h21 de promenade, nous arrivons au refuge de l’Orry où j’ai passé une nuit 5 semaines plus tôt. Le bâtiment est partagé en 2 avec une partie pour le vacher et l’autre pour les marcheurs. Le vacher semble avoir déjà pris possession des lieux mais il n’est pas présent.

 

Comme Florent crie famine depuis un long moment, nous allons prendre le pique-nique au bord du torrent.

 

Ah quel bon moment que celui du pique-nique !

 

Nous allons profiter longuement de la fraicheur du torrent, pour le plus grand plaisir des garçons.

 

Le bouillonnant torrent de La Riberola

 

Le Pic Rodò

 

A 13h35, nous poursuivons la montée, en franchissant le torrent par la passerelle. Nous laissons sur la droite le GR10 pour partir à gauche. Après seulement 15 min nous nous arrêtons à La Congesta, une curiosité géographie. C’est une accumulation de rochers, due à un couloir d’avalanche qui l’alimente chaque hiver. Au final cela fait un immense amas de pierres et d’arbres morts, un terril façonné par la nature.

 

La Congesta sur la droite

 

Florent ayant eu sa dose de montée pour la journée, on se remet en marche pour la descente, en suivant le même itinéraire qu’à l’aller. Cette fois c’est plus facile et c’est avec plus d’entrain que nous retrouvons la voiture à 15h40.

 

Une belle journée de printemps réussie, dans une vallée à (re)découvrir, mais également à préserver. C’est un lieu idéal pour débuter la marche avec des enfants.

 

La journée en chiffres :

Temps de marche total 2h56

Dénivelé positif total : 384m – autant en négatif

Point culminant : 1874m.



19/06/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 167 autres membres