Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Rando dans les Pyrénées en toute simplicité

Pic Péric par l’arête Sud-Est

28/05/2016 : Les Bouillouses – GR10 – pied de l’arête Sud-Est – Pic Péric (2810m) – Petit Péric (2690m) – cabane de la Balmette – lac d’Aude – Les Bouillouses

 

Depuis le temps que je cherchais à gravir le Pic Péric, sommet emblématique du Capcir et particulièrement des secteurs des Bouillouses et Camporells, j’étais à la recherche d’un itinéraire assez original pour une première ascension. En examinant la carte, je me projette sur l’arête Sud/Est qui se termine exactement au sommet. Ce sera donc par cet accès que je décide d’aller le gravir. Encore une fois il faudra composer avec une météo instable entre des entrées maritimes qui bouchent la plaine, et une grosse dépression qui doit arriver par l’Ouest en cours de journée. Mais pour l'heure, c'est sous un ciel bleu azur que l'on débutera la marche.

IMG_0969.JPG

 

Sans plus tarder, je pars des Bouillouses à la découverte de ce fier sommet à 7h30, accompagné de Yannick. Nous empruntons le balisage rouge et blanc du GR10 qui contourne le grand lac des Bouillouses par sa rive droite orographique. Il n’y a pas de trace de neige, on avance rapidement à l’ombre des pins à crochets.

 

Les deux pics Pérics et l’arête que l’on convoite

IMG_0970.jpg

 

Nous arrivons à l’extrémité du lac en 47 minutes, où nous quittons le GR10 qui part à gauche dans la vallée de la Grave, pour partir à droite en direction de la cabane de la Balmette. La cime du pic Péric apparait encore tout au fond.

IMG_0971.jpg

 

A présent nous suivons le balisage rouge et jaune du GRP qui nous amène en 10 minutes sur une solide passerelle qui enjambe le torrent de la Têt. Puis nous poursuivons ce balisage jusqu’à traverser un nouveau torrent, qui descend de l’étang de l’Espaver. Puis nous quittons peu à peu cet itinéraire pour s’insinuer sur notre gauche dans les bosquets de pins.

IMG_0974.jpg

 

Quelques fleurs pour un moment de poésie.

 

Narcisse

IMG_0973.jpg

 

Gentiane occidentale

IMG_0975-Gentiane occidentale.jpg

 

Gentianes printanières

IMG_0976.jpg

 

Populage des marais

IMG_0977-populage des marais.jpg

 

Un pont éphémère

IMG_0978.jpg

 

Plus on s'approche et plus le sommet devient imposant

IMG_0980.jpg

 

Nous voilà au pied de l’arête, il reste 500 mètres à gravir. Pour prendre pied sur l’arête il y a un pas de II sur du bon rocher rouge. La partie escalade est de courte durée et un ancien balisage non officiel indique même la voie à suivre. Il ne reste plus qu’à suivre cette longue crête qui s’arrondit par endroits pour devenir une croupe facile.

 

Le vallon caché de la Llosa avec au fond le Pic de la Cometa d'Espagne

IMG_0983_stitch.jpg

 

Il ne reste plus qu’à prendre de la hauteur en suivant sans difficulté cette longe pente rocailleuse. Le vent froid nous oblige à nous couvrir mais ne gêne en rien la prise de dénivelé.

 

Le vent souffle en crête

IMG_0988.jpg

 

Grand et Petit Péric

IMG_0990.jpg

 

Il est 10h45 quand nous débouchons au sommet après 2h56 de marche, c’était presque trop court. Voilà les 2810 mètres du Pic Péric gravis. Depuis le temps que je souhaitais le gravir, ce sommet s’était fait désirer, pour se concrétiser en une belle première. Il est le plus haut des environs proches, pourtant il y a plus haut encore non loin de là en la présence du pic Carlit. Il ne nous reste plus qu’à savourer le panorama qui vient de s’ouvrir sur 360°.

 

La vue du sommet vers le Sud

IMG_1000.jpg

 

IMG_1007.jpg

 

La vue vers le Nord

IMG_1001-001.jpg

 

IMG_1004-001.jpg

 

Je reconnais de nombreux sommets déjà gravis, et de futurs à ascensionner encore. Tout le secteur du site des étangs des Camporells est pratiquement encore sous la neige. Le vent n’a pas faibli et nous incite à poursuivre notre marche. A 11h20 nous quittons le sommet et l’on s’engage dans la descente qui mène au Petit Péric. Dans la partie supérieure il faut un peu utiliser les mains pour garder l’équilibre, mais en restant au plus prés du fil de l’arête, la marche est meilleure. Le col est vite dépassé et la centaine de mètres qui nous séparent du second sommet ne sont qu’une formalité. Il suffit seulement de trente minutes dans ce sens pour relier les deux cimes. 11h50, soit 3h26 depuis le départ et le sommet du petit Péric s’offre à nous seuls. Ce sera donc là que nous prendrons le repas, à l’abri du vent, face aux étangs des Camporells et à la Serre de Mauri.

IMG_1016-001.jpg

Grand Péric au fond

IMG_1011.jpg

 

Panorama depuis le Petit Péric

IMG_1014.jpg

 

Il semble évident que nous échapperons aux intempéries annoncées ce qui est la première bonne nouvelle, et la vue n’est même pas bouchée ce qui est la seconde bonne nouvelle du jour. Nous avons tout loisir de contempler la mer de nuages qui recouvre l’horizon. On s’accorde même plus d’une heure de repos à 2690 mètres. Il est 12h58 quand nous quittons ce belvédère, pour engager la descente plein Sud à travers les dalles fines qui jonchent le sol. A présent cap, sur la cabane de la Balmette.

 

Descente du Petit Péric vers la Balmette

IMG_1020.jpg

 

En absence de brouillard, on marche à vue, impossible de se perdre, bon terrain et pas de piège. Nous arrivons à la cabane de la Balmette à 13h52. C’est ici que nous avions fait un igloo durant l’hiver 2012.

http://randoludo.blog4ever.com/week-end-en-igloo

Puis nous prenons l’itinéraire du tour du Roc d’Aude, balisé en rouge et jaune. Le sentier se joue parfaitement des tourbières et des ruisseaux pour prendre un peu de hauteur. Nous laissons ensuite sur la gauche cet itinéraire pour aller visiter un lac qui n’est autre que la source du fleuve Aude.

IMG_1022.jpg
 

Le sentier parfaitement balisé nous y mène sans difficulté. Il est surprenant de trouver autant d’eau dans un étang qui a un bassin versant aussi petit que celui du Mont Llaret.

 

Le lac d'Aude

IMG_1025.jpg

 

Boire à la source de l'Aude, un réel plaisir

IMG_1026.jpg

 

Sentier bucolique face au Cambre d'Ase

IMG_1028.jpg

 

Puis nous poursuivons ce joli itinéraire qui nous ramène à travers le bois dans un premier temps, sur la route ensuite, pour remonter encore légèrement vers notre point de départ. Cela ferme la boucle à 15h52, après 6h03 de marche agréable. Une très belle boucle pour deux très beaux sommets du pays catalan.

 

Trace GPS : http://www.openrunner.com/index.php?id=6155330

Fichier GPX à télécharger

 

Tracé du jour sur carte IGN 1/25000ème

Carte_Peric.jpg

 

Les chiffres de la journée :

Temps de marche total 6h03 pour 20,2 km à 3,3 km/h

Dénivelé positif total : 1195m – Autant en négatif

Point culminant : 2810 m



31/05/2016
20 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres